Les dessous cachés du transfert de Mbappé au PSG

Commentaires()
Goal
L'ancien monégasque Mbappé est officiellement un joueur du PSG. Mais outre les deux clubs, d'autres acteurs ont tiré les ficelles de ce transfert...

Les négociations entre Paris et Monaco ont duré longtemps, très longtemps mais c'est désormais officiel, Mbappé est un joueur du PSG. Contrat avec option d'achat obligatoire ? Non obligatoire ? Transfert sec ? Les experts financiers ont travaillé d'arrache-pied afin de rendre ce transfert possible. Mais ces derniers n'auraient pas eu de matière première si certains personnages clés n'avaient pas eu la bonne idée de mettre leur grain de sel, dans l'ombre, il en va de soi. Tout part d'un nom que la France commence à connaitre depuis ce mercato estival mais qui officie depuis de nombreuses années outre-Manche : Pini Zahavi. Le joker, négociateur, homme de l'ombre du PSG a de nouveau activé son réseau comme il a pu le faire pour le transfert de Neymar afin d'attirer l'attaquant monégasque dans la capitale. 

PSG - Et si la rotation des défenseurs profitait à Presnel Kimpembe ?​

L'article continue ci-dessous

Essayons de clarifier l'organigramme : Zahavi est très proche de Roman Abramovich, le propriétaire de Chelsea. Lorsque le club londonien appartenait encore à Ken Bates, c'est le journaliste israélien qui le persuade de le racheter en 2003. Dès lors, les deux businessmen sont inséparables. Lorsque les dirigeants parisiens émettent l'idée de recruter Kylian Mbappé, ils savent qu'ils vont être confrontés au refus de Monaco de céder leur pépite à un rival direct. Comment convaincre Dmitry Rybolovlev, le propriétaire du club ? C'est alors que Mister Fix-It (surnom donné à Zahavi) joue sa plus belle carte. 

Derrière la sérénité apparente de Rybolovlev se cache un lourd passé ainsi que des relations conflictuelles au plus haut niveau de l'Etat russe. À partir de 1992, Rybolovlev privatise petit à petit la plus importante entreprise minière de potassium en Russie jusqu'à en devenir l'unique propriétaire. Devenu milliardaire, il quitte son pays natal après un petit tour en prison pour un meurtre dont il est reconnu non coupable, et dirige ses entreprises depuis l'étranger. Après l'effondrement en 2006 de la mine, le Président russe, Vladimir Poutine, profite de cet épisode pour menacer son entreprise d'une amende telle que "son existence pourrait être mise en doute". Pas le choix pour Rybolovlev qui cède sa poule aux oeufs d'or à 5,3 milliards à oligarque proche du pouvoir. Des menaces judiciaires planent sur la tête du Président de l'ASM, en tension avec Vladimir Poutine qui n'a toujours pas digéré qu'un homme aussi puissant financièrement ne réinvestisse pas dans son pays d'origine. 

Mais que vient faire donc Pini Zahavi dans cette histoire ? Mister Fix-It a profité de sa très bonne entente avec Abramovich pour que celui-ci touche un mot à son ami très poche, Vladimir Poutine, afin d'apaiser les tensions entre lui et Rybolovlev. Le proprétaire de Chelsea est dans les petits papiers de l'homme à la tête de l'Etat et, pour rendre service à son ami Zahavi, il accepte d'intercéder en la faveur du président de l'ASM à condition que ce dernier cède Mbappé au PSG. Evidemment, comme l'avait prémédité l'ancien journaliste israélien, le stratagème fonctionne et nous connaissons tous la suite : Monaco et le PSG deviennent les acteurs privilégiés de cette négociation qui aboutira, pour Paris, à un dénouement heureux. 

Fermer