News Résultats en direct
Mercato

Le PSG prêt à passer à l’offensive pour Donnarumma

11:31 UTC+2 07/08/2019
2019-02-26-milan-gianluigi-donnarumma
Avec le départ acté de Kevin Trapp à Francfort, le PSG est disposé à explorer la piste menant à Gianluigi Donnarumma.

Dimanche prochain, face à Nîmes, le PSG entame la défense de son titre de champion de France. Alphonse Areola gardera alors la cage de l’équipe francilienne. Sur le banc, on ne trouvera pas, en revanche, de gardien aguerri. À moins d’un revirement de scénario improbable, c’est le jeune Marcin Bulka qui sera remplaçant. Ce dernier sera propulsé dans le groupe en raison du départ de Kevin Trapp à Francfort.

N’ayant pas accepté son rôle de doublure, l’Allemand a choisi de quitter une nouvelle fois le club. Comme annoncé mardi, il retrouve l’Eintracht Francfort, la formation où il a été prêté la saison dernière.

À lire aussi - Pour Tebas, le PSG et City sont des "dangers" pour le football

Même s’il n’était pas censé évoluer comme titulaire, le départ de Trapp pose problème au PSG. La direction est maintenant contrainte à se trouver un nouveau portier. Elle n’est pas vraiment prise au dépourvu puisque cette éventualité avait été envisagée, sauf que les responsables franciliens ne pouvaient explorer aucune piste de manière concrète tant que la situation était figée.

Si Donnarumma arrive, Areola passerait en numéro deux

À présent, et à un mois de la fin du mercato, les champions de France vont donc devoir se trouver un nouveau gardien. Et, à défaut d’avoir progressé sur ce dossier auparavant, ils ont une idée bien précise du profil ciblé. Selon L’Equipe, la priorité de Leonardo se nomme Gianluigi Donnarumma, le talentueux gardien de l’AC Milan.

Les contacts entre les différentes parties avaient déjà été noués début juin, mais Paris a été refroidi par les exigences de la direction lombarde. 50M€, c’est le prix qui avait été demandé par les Rossonerri. À présent, qu’ils sont dans l’urgence, les Parisiens seraient donc prêts à réétudier la question, en espérant également que Milan en fasse de même en baissant le prix.

À noter que si la piste Donnarumma porte ses fruits, il serait difficile d’imaginer le gardien transalpin rallier le Parc des Princes pour évoluer comme doublure d’Areola. Les rôles seront alors très certainement inversés. Un cas de figure qui risque alors de froisser le champion du monde. Le board parisien n’en a peut-être pas fini avec des casse-têtes pour ce secteur si particulier.