Le PSG envoie une demande à la FFF pour Mbappé

Commentaires()
Getty Images
Le PSG a transmis une requête officielle à la Fédération Française pour que Kylian Mbappé ne soit pas aligné contre l'Islande, vendredi prochain.

Didier Deschamps, le sélectionneur de l'Equipe de France, ne s'attendait probablement pas à un début de rassemblement aussi agité que celui qu'il est en train de vivre. Le patron des Bleus est confronté à des problèmes extérieurs dont il se serait bien passé comme l'ingérence des clubs dans ses choix de sélection.

Deschamps : "Giroud connait les données"

Après le Bayern Munich, contrarié par la convocation de Lucas Hernandez, ce fut au tour du PSG de se manifester et réclamer qu’un de ses joueurs, en l’occurrence Kylian Mbappé, soit laissé au repos. C’est ce que révèle RMC Sport mardi soir. Les Parisiens l’ont fait cependant avec un peu plus de tact, en demandant avec les formules adéquates à ce que leur buteur soit dispensé du voyage à Reykjavik vendredi prochain.

Le club champion de France estime que Mbappé n’est pas en mesure de prendre part à ce duel contre la sélection nordique. Ce dernier n’avait pas joué le match de championnat contre Angers (5 octobre) en raison d’un souci musculaire, et les responsables franciliens redoutent l’idée qu’il fasse son retour à la compétition trop rapidement, et dans des conditions de jeu qui sont loin d’être idéales.

L'article continue ci-dessous

La fédération n’a pas l’habitude de céder face aux protestations des clubs. Lundi, en conférence de presse, Deschamps a même reconnu que les intérêts des deux camps divergeaient, et qu’il est tenu de défendre les siens. Cependant, il est tentant de penser qu’il n’y aura pas de clash et que le sélectionneur ménagera les joueurs concernés. Au moins, lors de la première des deux rencontres de de ce stage d’octobre.

Mbappé et Hernandez s’entrainent à part

Mbappé et Hernandez ne se sont pas entrainés avec le reste du groupe à leur arrivée au Clairenfontaine. Ils ont surtout passé des tests médicaux, qui se sont d’ailleurs révélés être rassurants. Ce mardi, ils ont eu droit à des séances adaptées, toujours en marge de l’équipe.

Pour rappel, après l’Islande, l’Equipe de France affrontera la Turquie à domicile (15 octobre). Pour ce rendez-vous là des éliminatoires de l’Euro, Deschamps compte bien disposer de toutes ses forces vives, quelles que soient les recommandations extérieures.

Fermer