News Résultats en direct
Mercato

Kimmich ne croit pas au transfert de Sané au Bayern

18:56 UTC+2 31/07/2019
Joshua Kimmich Leroy Sane Germany 2018-19
Le défenseur du Bayern serait content de retrouver son compatriote à Munich, mais il est très peu confiant dans cette optique.

La star du Bayern Munich, Joshua Kimmich, est sceptique sur la finalisation du transfert de Leroy Sane, déclarant que l'ailier de Manchester City serait "déjà là" s'il voulait vraiment rejoindre les champions d'Allemagne.

Les spéculations sur l'avenir de Sane ont atteint leur point culminant après que l'entraîneur du Bayern, Niko Kovac, ait déclaré publiquement qu'il était confiant par rapport à la signature prochaine de l'international allemand, avant de s'excuser auprès de Pep Guardiola pour les commentaires émis.

Kimmich, qui a disputé tous les matches du Bayern en Bundesliga la saison dernière avant de décrocher son quatrième titre consécutif depuis son arrivée au club en juin 2015, n'a pas été en mesure de donner des nouvelles sur la situation de Sane. Et il se montre, en tout état de cause, assez pessimiste sur le fait que le milieu offensif des Citizens débarque à l'Allianz Arena.

"Je ne sais pas quelle est la tendance, a déclaré Kimmich à la presse après la victoire 6-1 de la Coupe Audi du Bayern sur Fenerbahce mardi soir. Je suppose que le club aimerait le signer. Mais si Leroy le voulait, il serait probablement déjà là, alors je ne sais pas quel est l'état de la situation."

Sane a marqué 10 buts en 31 matches de Premier League en 2018-2019, aidant City à conserver son titre de champion, tout en s'assurant un triplé national. Guardiola a admis qu'il serait "triste" de perdre le joueur de 23 ans. Avant de débarquer dans le Nord-Ouest d'Angleterre, Sané a passé  trois ans avec l'équipe première de Schalke 04. Son transfert chez les Eastlands avait couté 50 millions d'euros aux Eastlands.

"Je lis tout et son contraire"

Kimmich connait donc parfaitement les qualités de son compatriote mais il a peu d'espoirs de le voir revenir au pays  : "Parfois vous lisez des trucs, et ensuite vous lisez tout le contraire, a déclaré Kimmich. Je n'en ai aucune idée. Toutes ces rumeurs, je ne les ai entendues que de la part des journalistes. Le président (Uli Hoeness) n'entre pas dans le vestiaire en disant:" Hé, écoutez-moi, nous voulons Sane."

Pour rappel, par rapport aux propos qu'il avait tenus sur Sané, Kovac s'est fait remonter les bretelles hier par Rummenigge. "Je n’ai pas aimé ce qu’il a dit.Nous entretenons de bonnes relations avec Manchester City et notre ancien entraîneur, Pep Guardiola. Sane a toujours un contrat là-bas. Les déclarations, qu'elles soient optimistes, ou pessimistes ne nous aident pas dans nos affaires".