News Résultats en direct
Liverpool

Henderson dégonfle la polémique Mané-Salah

18:18 UTC+2 01/09/2019
Sadio Mane, Liverpool
Le capitaine de Liverpool a assuré que le différend entre Sadio Mané et Mohamed Salah a été très vite résolu.

Jordan Henderson a insisté sur le fait qu’il n’y avait pas de conflit entre Sadio Mané et Mohamed Salah après la victoire de Liverpool à Burnley (3-0).

Les Reds sont revenus au sommet de la Premier League avec le succès convaincant à Turf Moor samedi, enregistrant ainsi un record de 13 victoires consécutives. Tout semblait rose chez les champions d'Europe, jusqu'à une réaction épidermique de Sadio Mané quand il a été remplacé par Divock Origi en fin de match.

Oublié par Salah, Sané s'énerve contre son coéquipier

La star sénégalaise avait été remontée par le refus de Mohamed Salah de lui passer le ballon quelques instants auparavant. Alors que son coéquipier était mieux placé pour conclure, l’Égyptien a opté pour la solution individuelle afin de pouvoir inscrire son nom comme buteur sur la feuille du match.

Parmi ceux qui ont dû essuyer le courroux de Mané, il y avait Andreas Kornmayer, un membre du staff. Le ton est monté et James Milner, le vice-capitaine de l'équipe, a alors dû intervenir pour essayer de calmer le Sénégalais.

"Nous voulons toujours faire mieux et nous améliorer"

Lors de la conférence de presse d'après-match, Klopp a assuré qu'il n'y avait "aucun problème" que tout a été résolu dans le vestiaire. Et c'est le même discours qu'a tenu Jordan Henderson devant les journalistes, réfutant toute idée de malaise.

"Sadio va bien, c'est un grand garçon" , a affirmé le capitaine des Merseysiders. "C’est juste qu'il y a une très grande émulation entre nous. Je pense que c'est important. Nous voulons tous faire mieux, nous voulons tous nous améliorer, mais nous sommes vraiment proches les uns des autres et je pense que nous pouvons nous en sortir. A dire vrai, je ne suis pas sûr de ce qui a causé ça. Je ne comprenais pas vraiment au début, mais quand il est entré dans le vestiaire, il riait et plaisantait comme si de rien n'était".

Mané a peut-être rigolé dans l'intimité du vestiaire, mais à sa sortie, il semblait encore accuser le coup. Avec des écouteurs figés dans ses oreilles, il est passé devant les journalistes sans dire un mot. Une attitude qui a donné du grain à moudre aux tabloïds britanniques.