News Résultats en direct
France

France : Aouar, Camavinga... ces jeunes qui pourraient intégrer les Bleus pour l'Euro 2021

16:07 UTC+1 19/03/2020
Aouar Dembélé Lyon Brest
Le report du championnat d'Europe à l'été 2021 est une aubaine pour de nombreuses jeunes pousses, qui pourraient en profiter pour intégrer les Bleus.

Une aubaine pour certains, une déception pour d'autres. L'Euro n'aura pas lieu cet été mais bel et bien à l'été 2021 du 11 juin au 11 juillet afin de permettre aux championnats domestiques d'aller à leur terme suite à l'interruption de la saison en raison du Coronavirus. Outre l'impact sur l'organisation, ce report aura également une influence sur la liste des joueurs présents l'été prochain lors de cet Euro. Si certains risquent de faire les frais de ce report, d'autres peuvent le voir comme un signe du destin, une aubaine.

Alors que la France possède de nombreux jeunes joueurs de grand talent en devenir, certains d'entre eux pourraient profiter de cette année supplémentaire pour intégrer les plans de Didier Deschamps. Voici une sélection non exhaustive de ces jeunes qui pourraient participer à l'Euro 2021.

France : Giroud, Payet... les grands perdants du report de l'Euro 2020

Houssem Aouar (Lyon)

Leader technique numéro un de l'OL depuis le départ de Nabil Fekir pour le Betis l'été dernier, le milieu de terrain rhodanien réalise une saison pleine malgré le parcours chaotique des Gones en championnat. Il a su se montrer décisif dans nombre de grands rendez-vous, en particulier en Ligue des champions, où il totalise un but et trois passes décisives - dont celle contre la Juve - en cinq apparitions.

Dans un secteur de jeu certes largement fourni chez les tricolores mais frappé par les blessures ou les méformes, sa polyvalence pourrait lui permettre d'être appelé dans les mois qui viennent s'il poursuit sur sa lancée.

Eduardo Camavinga (Rennes)

Le jeune rennais (17 ans) et la révélation de la saison en Ligue 1. Déjà entraperçu en fin de saison dernière, son talent a profité des départs - à commencer par celui de Benjamin André - pour s'installer avec une grande réussite dans l'entrejeu breton cette saison. Naturalisé français début novembre, il a immédiatement intégré le groupe des Espoirs et pourrait donc participer aux Jeux Olympiques l'été prochain s'ils peuvent se tenir.

Ses prestations font de celui qui a inscrit son premier but en Ligue 1 le 15 décembre dernier contre Lyon une piste pour de nombreux grands clubs européens lors des prochains mercatos. À ce rythme, il ne fait guère de doute qu'il est voué à intégrer un jour le groupe des champions du monde. Mais la question demeure : quand ?

France : Dembélé, Pogba... les grands gagnants du report de l'Euro 2020

Moussa Dembélé (Lyon)

La question finira bien par se poser : quel sera le futur avant-centre des Bleus ? Alors que la situation d'Olivier Giroud laisse des doutes sur sa participation au tournoi dans plus d'un an, le Lyonnais fait partie des candidats pour s'installer dans ce secteur de jeu.

Pour sa deuxième saison sur les bords du Rhône, le joueur formé au PSG est devenu la gachette n°1 de son équipe avec 22 buts toutes compétitions confondues depuis le début de la saison. Une régularité qui, même s'il ne parvient pas à se montrer régulièrement décisif quand le niveau s'élève (aucun but en C1) pourrait tout à fait lui ouvrir les portes de la sélection.

Report de l'Euro - Didier Deschamps n'a qu'un match en tête, celui contre le coronavirus

Dayot Upamecano (RB Leipzig)

La Bundesliga a vu débarquer ces dernières saisons un nombre croissant de jeunes pousses françaises, notamment au sein des défenseurs. Parmi elles ? Dayot Upamecano, qui a rejoint le RB Leipzig il y a trois ans après être passé par Salzbourg.

Désormais titulaire indiscutable chez le quart de finaliste de Ligue des champions, comme avec les Espoirs lors du Championnat d'Europe l'été dernier, la prochaine étape semble de rejoindre la sélection A.

Ibrahima Konaté (RB Leipzig)

Et pourquoi pas avec son compère de Leipzig, Ibrahima Konaté ? Moins utilisé par Julian Nagelsmann, il n'en reste pas moins un joueur très prometteur à seulement 20 ans et un cadre de Sylvain Ripoll parmi les Espoirs.

Jeff Reine-Adelaïde (Lyon)

Avant de gravement se blesser en décembre dernier, l'ancien angevin avait été l'une des rares satisfactions de la première partie de saison lyonnaise. Très percutant et souvent décisif, que ce soit en position de milieu avancé ou sur un côté, il s'est souvent montré à son aise dans le collectif des Gones.

La capacité de l'international Espoirs à rapidement retrouver son niveau après une aussi longue absence et à réaliser une saison dans la lignée des promesses aperçues seront déterminants pour lui donner une chance de faire partie de l'aventure dès 2021.

Nordi Mukiele (RB Leipzig)

Encore un jeune défenseur parti en Bundesliga trouver du temps de jeu et poursuivre sa progression. Après une saison réussie dans l'Hérault, le latéral droit désormais âgé de 22 ans a rejoint le RB Leipzig en 2018, avec réussite puisqu'il est désormais lui aussi un titulaire aux yeux de Nagelsmann.

Sébastien Haller (West Ham)

Recruté pour 40M€ l'été dernier par West Ham après un passage à Francfort, le grand attaquant d'1,90m n'est pas une découverte pour quiconque a suivi le parcours des Espoirs ces dernières saisons. Son adaptation à la Premier League (il a notamment inscrit 7 buts depuis son arrivée) est tout à fait encourageante et la situation à la pointe de l'attaque des Bleus pourrait lui permettre d'avoir sa chance.

Valentin Rongier (Marseille)

Ce fut l'un des épisodes les plus rocambolesques du dernier mercato. Finalement recruté par l'OM en tant que joker médical au lendemain de la fermeture du marché des transferts, l'ancien nantais (25 ans) est désormais un homme de base dans l'entrejeu d'André Villas-Boas. Au point d'attirer l'attention de Didier Deschamps s'il continue sur sa belle dynamique ?

William Saliba (Saint-Étienne, Arsenal en 2020-2021)

Voilà un joueur pour qui tout va dépendre de sa capacité à s'adapter rapidement à un nouveau championnat. À seulement 19 ans (il les aura le 24 mars), William Saliba s'apprête à quitter Saint-Étienne (où il est resté en prêt cette saison) pour rejoindre une défense d'Arsenal en souffrance depuis de longues saisons.

Son grand potentiel démontré en Ligue 1 depuis l'an dernier a tout pour faire de lui une bonne pioche à l'avenir pour des Gunners qui ont déboursé 30M€ pour s'attacher ses services.

Christopher Nkunku (RB Leipzig)

En manque de temps de jeu au PSG malgré des prestations régulièrement convaincantes, le milieu de terrain a choisi de rejoindre l'Allemagne pour poursuivre sa carrière. Avec pas moins de 14 passes décisives délivrées en Bundesliga, il s'est imposé comme un élément offensif déterminant de son équipe.

Il évolue dans un secteur de jeu largement touché par les blessures en Bleus ces dernières saisons, ce qui pourrait lui permettre d'avoir un jour sa chance.

Boubacar Kamara (Marseille)

Encore une défenseur central (même si l'un des atouts du Marseillais est de pouvoir également évoluer comme milieu défensif) très prometteur, comme la France en voit émerger depuis quelques saisons. Lui aussi a su s'affirmer comme un homme de base d'André Villas-Boas au sein d'un OM qui réalise une belle saison malgré une profondeur d'effectif limitée.

Les autres

D'autres joueurs pourraient également créer la surprise, à la faveur d'une grande saison ou de trop nombreuses blessures dans un secteur de jeu précis. Parmi eux, l'on peut notamment pense à un autre exilé en Allemagne, Marcus Thuram, très bon avec le Borussia M'Gladbach, tout comme Moussa Diaby avec le Bayer Leverkusen. Rayan Cherki est très jeune et a encore beaucoup de temps devant lui mais rien ne dit qu'il n'explosera pas totalement dans les mois à venir. Enfin si le milieu de terrain marseillais a été performant depuis le début de la saison, il le doit également à Morgan Sanson, lequel pourrait partir s'aguerrir à l'étranger l'été prochain.

Enfin, le cas de Matteo Guendouzi se pose également. Appelé pour la première fois en septembre dernier après de nombreuses blessures, le jeune Gunner n'a pas connu sa première sélection et n'a plus été sélectionné pour les rassemblements suivants. Nul doute que s'il poursuit sur sa lancée en Angleterre, sa chance se présentera à nouveau.