News Résultats en direct
Feminine Division 1

Éric Abidal entendu dans l’affaire Hamraoui

18:39 UTC+1 15/11/2021
ABIDAL
L’ancien international français Eric Abidal sera bien entendu par la police dans le cadre de l’enquête relative à l’agression de Kheira Hamraoui.

Nouveau rebondissement dans l’affaire Hamraoui, celle qui agite le microcosme du football français depuis presque une semaine. Eric Abidal, l’ancien footballeur français, a été sommé par le parquet de se présenter pour une audition afin de s’expliquer sur certains détails qui le relient à la joueuse agressée du PSG.

Abidal et Hamraoui, un lien à élucider

Le quotidien Le Monde révèle que la procureure de la République de Versailles entend recueillir les propos d’Abidal très prochainement, et il est aussi possible que son épouse Hayet soit également entendue.

La première raison pour laquelle Abidal voit son nom mêlé à cette sombre affaire c’est que la puce du téléphone de Hamraoui était au nom de l’ancien joueur du FC Barcelone. Par ailleurs, lors de l’agression de l’internationale française, et selon les témoignages de la victime et aussi ceux d’Aminata Diallo, un des malfrats aurait lâché : « Alors comme ça, on couche avec des hommes mariés ». Il serait bien sûr prudent de ne pas tirer de conclusions avant que la police ne le fasse elle-même et la présomption d’innocence gagne à être respectée, mais l’hypothèse d’une relation extra-conjugale entre Hamraoui et Abidal n’est pas à exclure. Elle expliquerait notamment le mobile lié à la vengeance de ceux qui se sont attaqués à la joueuse parisienne.

Abidal et Hamraoui auraient pu se connaitre lors de leur passage commun au FC Barcelone. Entre 2018 et 2020, l’ancien défenseur avait été directeur sportif des Blaugrana, pendant que la joueuse évoluait avec l’équipe féminine du club.

Diallo définitivement innocentée ?

La lumière devrait bientôt être faite sur toute cette histoire. Diallo, dont l’implication avait été soupçonnée, n’est plus inquiétée. Après avoir été placée en garde à vue et auditionnée pendant 36heures, elle a été relâchée, sans aucune charge n’ait été retenue contre elle. Son image a cependant été ternie et ses proches se sont manifestés dernièrement pour demander réparation du préjudice subi avec toute la mauvaise publicité engendrée par cette histoire.

Du côté du PSG, on reste attentif à l’évolution des évènements. Cette affaire impacte la vie du club et en particulier le secteur de l’équipe féminine. Un report du match contre l’OL avait été demandé à la Ligue, mais le club francilien s’est heurté à une fin de non-recevoir. Le diffuseur (Canal+) ayant refusé de reprogrammer cette affiche. Résultat des courses : les Franciliennes se sont faites laminées par les Gones (1-6). "C’est incroyable que les instances n’aient pas vu qu’il y avait un groupe qui était dans la détresse, a déploré le coach Didier Ollé-Nicole. Vous vous rendez compte le bruit que ça a fait, tout ce qu’il s’est passé… Je ne parle pas de l’affaire mais des conséquences depuis quelques jours".