News Résultats en direct
Rayo Vallecano vs Barcelone

Barça - Ronald Koeman : "Il n'y a aucun match facile"

12:35 UTC+1 28/01/2021
Ronald Koeman Barcelona
Si le Barça s'est qualifié dans la difficulté face au Vayo Rallecano (1-2) mercredi soir, l'entraîneur des Catalans s'en contente aisément.

Après avoir concédé l'ouverture du score, le FC Barcelone est finalement parvenu à s'imposer contre le Rayo Vallecano (2-1), pensionnaire de Deuxième Division, mercredi soir. Grâce à ce succès laborieux, les Catalans accèdent aux quarts de finale de la compétition. Suffisant pour satisfaire son entraîneur, Ronald Koeman.

Oscar : "Je sens qu'il y a encore une place pour moi à Chelsea"

"Il n'y a aucun match facile. Nous savons comment sont les matches en Coupe du Roi. Ils ne dépendent pas de la stature de notre adversaire. Nous devons beaucoup travailler et bien jouer. Le terrain n'était pas très bon aujourd'hui (mercredi) pour jouer notre football. Mais malgré l'état de la pelouse, nous avons très bien joué. L'équipe a eu la bonne mentalité pour remporter ce match", a ainsi expliqué le technicien néerlandais face aux médias après la rencontre, qui s'en contente donc.

"Gagner chaque match pour remonter au classement"

Alors que l'incertitude est de mise au Barça, aussi bien sportivement qu'en coulisses, Ronald Koeman et son équipe ont l'ambition de bien figurer dans l'ensemble des compétitions auxquelles ils participent. Classé troisième de la Liga, le club est loin de jeter l'éponge et va bien entendu tenter de combler son retard.

"Nous prenons les matches les uns après les autres. Nous essayons de gagner chaque match pour remonter au classement (de la Liga), réduire l'écart avec les premiers et jouer la Ligue des champions. Nous voulons remporter la Coupe du Roi", a d'abord confié l'entraîneur, qui veut être à la hauteur du statut du club.

"Je pense que notre équipe a montré une bonne mentalité dans toutes les compétitions. Nous essaierons d'en tirer le maximum. C'est important, car nous sommes le FC Barcelone", a ensuite ajouté Ronald Koeman. Il faudra toutefois batailler pour parvenir à inverser la tendance des dernières années...