Wenger pense qu’il aurait gagné la C1 avec la vidéo

Commentaires()
Getty Images
L’entraîneur français estime qu’avec l’assistance vidéo pour l’arbitrage, les Gunners auraient pu gagner la Ligue des Champions en 2006.

Depuis ses premiers pas fin mars lors du match amical entre la France et l’Espagne, l’arbitrage vidéo ne cesse de faire parler. Mise en place lors de la Coupe des Confédérations qui se déroule actuellement en Russie, la technologie possède ses partisans et ses détracteurs.

Une erreur cruciale sur le but d'Eto'o

Certains auraient aimé qu’elle soit présente bien avant, comme Arsène Wenger. La défaite en finale de la Ligue des Champions 2006 reste en travers de la gorge de l’entraîneur alsacien. Il fait notamment référence à l’égalisation de Samuel Eto’o (76e minute) qui était en position de hors-jeu. Une erreur qui aurait été rectifiée avec l’arbitrage video.

À ce moment-là de la partie, les Gunners menaient 1-0 grâce à un but de Sol Campbell en première période. Sans le but de Samuel Eto’o, peut-être que les Gunners auraient pu remporter la première C1 de leur histoire, eux qui ont bien du mal depuis dans cette compétition. "C’est le trophée qui me manque ici, vous savez c’est pourquoi c’est le plus important à mes yeux."

Mercato - L'OM avance à son rythme

Arsène Wenger a évoqué deux autres décisions arbitrales qu’il aurait voulu voir rectifiées avec l’assistance de la vidéo. Le carton jaune de Robin Van Persie en 2011 à Barcelone qui lui avait valu une expulsion. L’attaquant néerlandais, signalé hors-jeu avait tiré au but estimant ne pas avoir entendu le coup de sifflet de l’arbitre. "Nous étions qualifiés contre une équipe très forte et c’était une décision difficile à accepter. Cela a tué nos chances."

Plus récemment, les Gunners ont affronté le Bayern Munich en huitièmes de finale de la Ligue des Champions. Malgré la double confrontation largement à l’avantage des Allemands (10-2 sur les deux rencontres), Wenger regrette l’expulsion de Koscielny. "Il a dû sortir pour un penalty alors que Lewandowski était hors-jeu. Cela me vient à l’esprit mais j’en oublie peut-être beaucoup, beaucoup, beaucoup, beaucoup plus."

Fermer