News Résultats en direct
Premier League

Arsène Wenger admet qu'il lui sera difficile de quitter Arsenal

17:14 UTC+2 22/04/2018
Arsene Wenger, Arsenal
Après le match de son équipe contre West-Ham, Arsène Wenger a réagi brièvement à l'annonce de son départ.

On le sait depuis quelques jours, mais beaucoup de gens ont encore du mal à s'y faire: Arsène Wenger ne sera plus le coach d'Arsenal à partir de la saison prochaine. Le coach français a fait cette annonce vendredi à travers un communiqué sur le site de son club. Et ce dimanche, il s'est exprimé pour la première fois devant les médias sur cette séparation à venir.

Interpellé par SFR Sport après le match victorieux contre West-Ham, le technicien alsacien a admis qu'il lui sera difficile de tourner la page et de passer à autre chose une fois cette aventure achevée. "Arsenal, ça a été ma vie. Chaque jour de ma vie, tout a été remonté là-dessus, a-t-il déclaré avec une voix tremblante. J'ai essayé d'influencer le club au niveau des structures, au niveau du développement des joueurs, des résultats et du style de l'équipe. Et ça, ça demande une énergie totale. Ce n'est pas un job par mi-temps, c'est un job qui vous prend 24 heures sur 24. Evidemment, tu ne consacre pas 22 ans de ta vie comme ça et tu pars en sifflotant". 

Inévitablement, Wenger souffre en ce moment. Mais, il essaye de ne pas trop le montrer. Et, surtout, il fait en sorte que son avenir personnel ne se répercute pas sur le rendement de l'équipe. Ou du moins pas de manière négative: "Moment compliqué ? Oui, mais être professionnel, c'est justement être capable de bien faire son métier même quand c'est compliqué. C'est ce que j'essaye de faire".

Face aux Hammers, les Gunners ont connu une entame poussive avant de finir en trombe et dérouler à l'approche du coup de sifflet final. "On a eu du mal à démarrer, oui. Je pense aussi qu'on a montré de la patience, car on a construit lentement notre victoire contre une équipe qui était bien organisée au départ. Et qui nous a empêché de jouer, a analysé Wenger. On a eu un peu du mal à trouver le rythme. En deuxième mi-temps, on sentait qu'on pouvait marquer, on a retrouvé des espaces. Finalement, c'est notre deuxième but qui a fait la différence. Ils se sont écroulés un peu après. On pouvait pratiquement marquer à chaque attaque"

Avant de s'éclipser, l'entraineur d'Arsenal a aussi lâché quelques mots à propos d'Alexandre Lacazette, double buteur contre West-Ham et qui ne cesse de séduire depuis quelques matches : "Lacazette, il a besoin de ça. Il marque en ce moment. Il revient de blessure. Il est frais. On voit aussi que dans ses mouvements, il est beaucoup plus libre. Comme l'équipe, il a eu une première mi-temps plutôt difficile. Après, il a fait une excellente deuxième mi-temps".