Serie A - Pour Zaccheroni, Ibrahimovic a plus marqué le football italien que Ronaldo

Commentaires()
Zlatan Ronaldo
L'ancien entraîneur de l'AC Milan et de la Juventus est formel : Zlatan Ibrahimovic a plus d'impact sur le football transalpin que Cristiano Ronaldo.

Zlatan Ibrahimovic a eu un plus grand impact sur le football italien que Cristiano Ronaldo, selon l'ancien entraîneur de l'AC Milan et de la Juventus, Alberto Zaccheroni. Le joueur de 39 ans a eu un impact considérable depuis son retour à Milan en janvier, marquant 11 buts en 20 apparitions dans la seconde moitié de la saison 2019-20.

Il a été dans une forme tout aussi impressionnante cette saison malgré son absence durant près d'un mois après avoir contracté le Covid-19, portant son total à quatre buts en seulement deux matchs, avec notamment un doublé salvateur contre l'Inter ce week-end. Considéré comme l'un des meilleurs attaquants de sa génération, Ibrahimovic avait déjà passé deux ans avec Milan plus tôt dans sa carrière, un passage marqué par l'obtention du titre de Serie A, en 2011.

"Je ne comprends toujours pas pourquoi il n'a jamais remporté le Ballon d'Or"

Ronaldo, quant à lui, a été tout aussi prolifique depuis qu'il a rejoint la Juve en 2018, marquant 68 buts en 91 apparitions. Zaccheroni, cependant, ne fait aucun doute sur le joueur qui a eu le plus d'influence sur la Serie A. "J'ai entraîné de grands champions dans ma carrière, de [Oliver] Bierhoff à [George] Weah jusqu'à Adriano, mais le seul regret que j'ai, c'est de n'avoir jamais entraîné Ibrahimovic", a-t-il déclaré à Il Giornale. "Il est éternel et je ne comprends toujours pas pourquoi il n'a jamais remporté le Ballon d'Or".

L'article continue ci-dessous

"En Italie, il a plus changé l'équilibre que Ronaldo. Ce n'est pas un hasard si de nombreux jeunes joueurs ont connu une croissance exponentielle depuis son arrivée. Il ne fait pas que marquer. Il transmet la confiance à tous ses coéquipiers, portant l'équipe sur ses épaules dans les moments difficiles", a ensuite ajouté le technicien.

Goal 50 Revealed: The best 50 players in the world

Disparition - Bruno Martini s'est éteint à l'âge de 58 ans​

Ibrahimovic lui-même estime que sa forme actuelle est imparable pour les défenseurs adverses et que son jeu complet se perfectionne avec l'âge. "Je me sens plus complet, j'ai plus d'expérience", a déclaré le vétéran à Sky Italia après avoir coulé l'Inter avec un doublé. "Vous passez un moment où vous apprenez des choses, jouez à des jeux, vous avez des moments et des situations qui se répètent. Maintenant, je me sens complet. Si j'avais la condition de 20 à 30 ans, personne ne m'arrêterait. Mais de toute façon, ils ne m'arrêtent pas même maintenant", s'est ensuite amusé le Suédois, jamais avare en petites déclarations de ce type. Grâce à lui, Milan est actuellement leader de Serie A.

Fermer