Rennes - Julien Stéphan répond à Kurt Zouma

Julien Stephan Rennes PSG Coupe de France 27042019
Getty
L'entraîneur des Bretons a répondu au défenseur de Chelsea, lequel avait donné des conseils à Eduardo Camavinga au sujet du jeu rennais, mardi soir.

Mardi soir, Chelsea est allé s'imposer sur la pelouse du Stade Rennais (1-2), en Ligue des Champions, grâce à un but libérateur inscrit de la tête par Olivier Giroud dans le temps additionnel. Une victoire synonyme de qualification pour les Blues, une défaite cruelle pour les Rouge et Noir, qui ont affiché un visage conquérant.

Après la rencontre, les caméras de Téléfoot ont assisté à un échange particulier entre les Français Eduardo Camavinga (Rennes) et Kurt Zouma (Chelsea), dans lequel le second cité expliquait à son partenaire en sélection les raisons de la défaite rennaise. "Parfois, il faut balancer quand vous êtes derrière. Nous, c'est ce qu'on fait des fois. Quand il y a la pression, vous perdez les ballons et but. À chaque fois, c'est comme ça. C'est arrivé contre le PSG (défaite 3-0 du Stade Rennais)", expliquait le défenseur.

"Je ne pense pas que Lampard demande à ses défenseurs de dégager"

Si Eduardo Camavinga semblait écouter ces conseils avec attention, Julien Stéphan, l'entraîneur du Stade Rennais, a visiblement moins apprécié. Présent en conférence de presse, jeudi, avant la rencontre de Ligue 1 face au Racing Club de Strasbourg, le technicien a donc répondu à Kurt Zouma, sans animosité.

L'article continue ci-dessous

"Ils nous ont donné quasiment le même ballon en première mi-temps. On a exactement la même situation (avec Guirassy). Il faut toujours tout analyser. Je n'ai pas entendu quelqu'un dire depuis 48 heures qu'il y a eu exactement la même situation pour nous", a ainsi confié l’entraîneur des Bretons, notant toutefois une différence.

Kylian Mbappé : "Ma France à moi à des valeurs"

"La différence dans le très haut niveau, c'est qu’ils nous ont punis, nous on ne les a pas punis. La seule vérité, c'est celle-là. Le très haut niveau, c'est saisir ses opportunités. (…) Je ne pense pas que Lampard demande à ses défenseurs de dégager. Ça répond à un contexte, une circonstance. On dégage aussi, on en a sorti plusieurs, des ballons longs. On veut faire de cette séquence une généralité. Regardez ce qui s'est passé, il y a eu exactement la même situation des deux côtés, exactement la même", a-t-il ajouté.

Fermer