RB Leipzig - Liverpool (0-2), les Reds s'offrent une belle option

Dani Olmo, Jordan Henderson, RB Leipzig vs Liverpool 2020-21
Getty
Dans ce match éclipsé par l'autre affiche entre le Barça et le PSG, c'est Liverpool qui a fait une très belle opération.

Alors que le Barça recevait le PSG dans l'autre 8e de finale aller de la soirée, le RB Leipzig défiait de son côté les Reds de Jurgen Klopp, pour une confrontation quelque peu éclipsée par l'autre choc de la soirée. D'autant que les deux équipes auraient pu nous offrir un meilleur spectacle, notamment dans le premier acte.

La première opportunité de la rencontre nous promettait pourtant du grand spectacle. Ainsi, dès la 5e minute, un centre d'Angelino permettait à Dani Olmo reprend de près de la tête. Alisson réalisaait un bel arrêt sur sa ligne avec l'aide de son poteau droit. De quoi nous vendre du rêve à crédit...

Le ton était-ildonné pour autant ? Pas vraiment, même si Liverpool s'imposait peu à peu dans les débats à mesure que les minutes se succédaient. Les hommes de Jurgen Klopp s'offraient même plusieurs opportunités sur les 45 premières minutes.

Le portier de Leipzig a d'ailleurs été sollicité sur une tentative lointaine d'Andrew Robertson. Mais tout restait à faire après un premier acte dénué de buts.

C'est à la 53e minute que les Reds passeront à la vitesse supérieure. Un ballon perdu par Marcel Sabitzer offrait une belle opportunité de contre aux hommes de Jurgen Klopp. Mohamed Salah finissait cette attaque rapide en frappant à gauche de Gulacsi pour le 1-0.

L'article continue ci-dessous

Deux minutes avant d'atteindre l'heure de jeu, les Reds breakaient. Nordi Mukiele commettait une erreur défensive et laissait filer Sadio Mané, mis sur orbite par Curtis Jones. 2-0 grâce à l'attaquant sénégalais, les Reds étaient bien lancés.

Tombeur de l'Atlético de Madrid en quarts de finale (2-1) lors du Final 8, le RB Leipzig avait de la ressource et effectuait plusieurs changements. Mais cela n'allait pas s'avérer suffisant face au collectif bien huilé des Reds, qui maîtrisaient les débats en fin de rencontre en quadrillant bien le pré.

Leipzig était pourtant invaincu lors de ses 6 derniers matches à domicile en Ligue des champions, mais n'a rien pu faire face à l'opportunisme et au réalisme des visiteurs. Liverpool réalise donc une excellente opération avec ce succès net et sans bavure en 8es de finale aller de Ligue des champions.

Fermer