PSG-OM : Un grand Di Maria à la reconquête des supporters parisiens

Commentaires()
Getty
Les supporters avaient l'air d'oublier l'élimination en LDC ce soir. Et tout cela grâce à un travail énorme de Di Maria, impliqué sur les trois buts.

La grève des supporters n’aura pas duré très longtemps au Parc des Princes. Au lieu des 30 minutes initialement prévues, le Collectif Ultra a repris place dans la tribune laissée vite jusqu’à la 15è minute. Le scenario bouillant du Classique qui se disputait n’aura pas laissé indifférent ceux qui ont complètement transformé le Parc à lors venue.

 

 

 

 

Pour le plus grand bonheur de Thomas Tuchel qui, hier encore, s’agaçait du comportement des Ultras : “Si quelques supporters font ça demain je suis triste car ce n’est pas mérité. Je sais qu’ils sont tristes et en colère mais nous sommes encore plus tristes et déçus. Ce n’est pas possible que nous jouions 10 minutes en silence. Non. On doit jouer 90 minutes et nous devons avoir une ambiance qui nous pousse et nous donne confiance. Pourquoi ? Pour une utilisation de VAR dans les dernières minutes ? On accepte mais on a parlé mais ce n’est pas mérité. C’est pas nécessaire de nous montrer encore et encore, on a compris. Les plus déçus ce sont nous. Nous nous sentons unis avec les supporters. Nous sommes ensemble. J’espère qu’ils vont changer d’opinion".

Di Maria encore sauveur

Cette fin (provisoirement ?) heureuse entre les deux parties l’a été grâce à un grand Di Maria sur le terrain. L’homme providentiel du coach allemand a encore été présent lors d’un match important (si l’on occulte le match retour en 8è de Ligue des Champions face à Manchester United). Finalement, la confiance que le technicien lui a accordé dès le début de la saison, voulant coûte que coûte aligner le quatuor offensif dès le début de la saison, lui est rendu au centuple. Il est celui qui a donné à Paris l'opportunité de continuer en Ligue des Champions lors des poules, celui qui a donné le ton à Old Trafford. 

L'article continue ci-dessous

Auteur d’un doublé, celui qui a permis au PSG de reprendre l’avantage ainsi que celui qui a fait le break face aux Marseillais, et d’une passe décisive sur l’ouverture du score de Mbappé, il n’aurait pas pu mieux faire pour affirmer encore plus cette sensation de saison gargantuesque de la part de l’Argentin.

Lors de cette victoire 3-1, il a été évidemment le Parisien qui a le plus tenté (2 tirs), avec un réalisme à 100% puisqu’ils ont tous les deux ont été transformés en but. La faim d’El Fideo s’est également traduite par les duels provoqués : il est le joueur, sur le pré, à en avoir le plus grand nombre (24), derrière Sanson (19). Mais alors que le Marseillais n’a eu que 42% de réussite, le Parisien lui en compte 55%. Même si ce Classique face à l’OM est probablement l’un des derniers matches à haute tension, Di Maria a réussi le pari de voir les supporters parisiens renouer avec ses joueurs, qui resteront peut-être jusqu'à la fin pour le prochain match...

Sabrina Belalmi, au Parc des Princes 

Fermer