PSG-Monaco, Mauricio Pochettino : "Il n'y a pas de place pour le relâchement"

PSG-Pochettino-202102150930
(C)Getty Images
En conférence de presse ce samedi avant PSG-Monaco, l'entraîneur parisien a rappelé l'importance de ne pas se relâcher après la victoire à Barcelone.

Après la victoire 4-1 à Barcelone, le PSG retrouve la Ligue 1 ce dimanche avec la réception de Monaco au Parc des Princes, à 21 heures. Un match important face au quatrième du championnat, rélégué seulement à cinq points de Paris (3e). Mauricio Pochettino s'est exprimé en conférence de presse avant cette rencontre.

Quel est le secret pour avoir la même implication mentale et physique contre Monaco que face à Barcelone ?

Mauricio Pochettino : C'est peut-être le défi le plus important pour nous. La récupération mentale, physique et physiologique, c'est essentiel. Depuis notre arrivée, c'est un défi capital de pouvoir jouer tous les matches comme si c'était le dernier, peu importe l'adversaire, que ce soit en Ligue des champions, en Ligue 1 ou en Coupe de France. On doit être protagoniste à chaque fois. Ce n'est pas toujours facile parce que les compétitions sont différentes mais c'est notre souhait de jouer chaque match avec la même énergie.

Après un mois au club, vous trouvez que votre équipe a davantage évolué défensivement ou offensivement ?

C'est vrai qu'on souhaite avoir une évolution dans l'équipe. Elle doit se voir dans tous les secteurs tout en gardant un équilibre. C'est là où on doit continuer à progresser. On est content des progrès de l'équipe mais on doit continuer à travailler pour atteindre le meilleur niveau.

Paris n'a pris qu'un point face aux trois autres équipes en course pour le titre. Est-ce qu'une partie du titre se joue dimanche contre Monaco ?

On connaît les résultats du passé. Demain est un match important contre une équipe qui est à cinq points derrière nous. Il est important de gagner cette rencontre.

Le score large du match aller contre Barcelone vous incite-t-il à prendre plus de temps avec Neymar ?

Neymar suit le programme qui a été mis en place par le secteur médical. Cela va au-delà du résultat d'un match. Ce programme sera respecté. Ce qu'on souhaite, c'est le bien-être du joueur. On attend qu'il puisse récupérer le plus rapidement possible et avec la meilleure forme possible. On verra le meilleur moment et ce sera indépendant des résultats et des matches.

Qu'est-ce qui vous plaît le plus chez Moise Kean et vous a-t-il surpris à Barcelone ?

Je n'ai pas été surpris par sa prestation. Si je dis que je suis surpris, ça voudrait dire que c'est un pari. Ce n'était pas un pari, on connaît les qualités de nos joueurs, on sait de quoi Moise est capable. Je suis content de ce qu'il a fait. On l'a vu faire de très bonnes choses et on le savait capable de cela.

Julian Draxler a marqué le weekend dernier contre Nice, il a été passeur décisif à Barcelone. Êtes-vous satisfait de son apport pour le collectif ?

Quand on a un effectif important et large, les joueurs doivent attendre les opportunités. Julian a attendu, il a travaillé, c'est quelqu'un de très professionnel. Il a fait de bonnes prestations et c'est vrai qu'il a été important sur les derniers matches lorsqu'il a eu l'occasion de jouer.

Comment jugez-vous l'état physique de votre équipe avant la réception de Monaco ?

On s'améliore, on va dans la direction souhaitée. On est satisfait après 45 jours au club, mais c'est important qu'on s'améliore encore. On sait que l'équipe a une marge de progression.

La victoire face au Barça vous donne-t-elle plus de sérénité pour la suite ?

Non pas vraiment. Le PSG se doit de gagner chaque match. Il n'y a pas de place pour le relâchement. On doit se rendre sur le terrain pour gagner chaque match, respecter l'adversaire, respecter le football et mettre l'intensité qu'il faut pour gagner tous les matches.

Fermer