News Résultats en direct
Mercato

OM - Thauvin, Sanson, Gustavo, Rongier, le latéral gauche… Eyraud fait le bilan du mercato

10:47 UTC+2 05/09/2019
Rongier Eyraud OM
Lors d’une interview accordée à L’Équipe, le président Jacques-Henri Eyraud a fait le bilan du mercato de l’OM. Très positif, selon lui.

L’Olympique de Marseille a-t-il réussi son mercato ? Nous vous posons la question ce jeudi matin, tandis que nos confrères du quotidien L’Équipe sont partis la poser au président, Jacques-Henri Eyraud. Pour le boss phocéen, la réponse est évidemment oui. Notamment grâce au recrutement du désormais ex-capitaine de Nantes, Valentin Rongier, qui a signé en qualité de joker ce mardi, un jour après la fermeture officielle du mercato en France.

Eyraud : "Si Rongier avait été international…"

"On est satisfaits. D’abord parce que c'est un joueur qu'on suivait depuis très longtemps. On pense que c'est un grand espoir du foot français et un caractère bien trempé. C’est un homme bien, calme, qui garde son sang-froid et a la tête sur les épaules. (…) Malheureusement, on n'a pas pu boucler ce transfert avant la fin du mercato, mais les conditions finales de la transaction nous vont. S’il avait été international, nous l’aurions payé entre 40 et 100 millions d’euros", a réagi JHE dans L’Équipe.

Une arrivée qui n’aurait pas pu voir le jour sans le départ de Luiz Gustavo pour Fenerbahçe, un joueur que le président marseillais souhaite revoir à l’avenir : "Cet été, il a eu une autre offre, l'occasion pour lui peut-être d’avoir un dernier gros contrat, il a vraiment demandé à partir. Et comme je le lui ai dit, j'espère que l'on se reverra, et pourquoi pas à l’OM, parce que l'offre de reconversion que je lui ai proposée tient toujours."

À lire : Luiz Gustavo aurait financé une partie de son propre transfert à Fenerbahçe

Un latéral gauche ? Eyraud esquive

Après avoir défendu ses choix concernant Alvaro Gonzalez, Dario Benedetto ou la taille réduite de l’effectif, Eyraud a finalement abordé le sujet chaud de l’été marseillais : les ventes à haute plus-value. Car l’OM devait renflouer ses caisses avec un départ attendu pour Florian Thauvin ou Morgan Sanson, mais seuls Lucas Ocampos (15 M€ au FC Séville), Clinton N’Jie (5,5 M€ au Dynamo Moscou) et Luiz Gustavo ont fait leurs valises.

"Pas de grosses ventes cet été ? Non. Notre directeur sportif Andoni Zubizarreta n’a pas eu d’offres à la hauteur de nos attentes. Nous avons des joueurs de grand talent qui ont une forte valeur marchande. Mais aujourd’hui, ils sont ici. Et je m’en réjouis !", a répondu Eyraud, qui a ensuite prôné la mise en confiance de Jordan Amavi lorsqu’il a été questionné sur l’absence de recrutement au poste de latéral gauche. Clairement, l’OM a réalisé un bon mercato, mais tout de même loin d’être parfait.