OL - Montpellier (1-2), coup d’arrêt pour Lyon

Teji Savanier Lyon Montpellier Ligue 1 13022021
Getty
Contre toute attente, l’Olympique Lyonnais est tombé ce samedi à domicile. Les Gones se sont fait surprendre par Montpellier (1-2).

Déjà battu par Metz dans son Groupama Stadium il y a un mois, l’OL s’est de nouveau incliné ce samedi dans son fief. L’équipe de Rudi Garcia a fait pschitt face à une vaillante équipe de Montpellier. Autant face aux Grenats il s’agissait d’un petit hold-up, autant le succès de MHSC est mérité, tant les Pailladins ont été séduisants en terre rhodanienne.

L’OL douché d’entrée

Ayant retrouvé toutes leurs forces en attaque, les hommes de Der Zakarian se sont présentés à ce match avec beaucoup d’ambition. Certes, ils ont d’abord dû laisser passer l’orage, avec notamment une tentative de Houssem Aouar concédée (10e), mais ensuite ils ont su matérialiser leurs bonnes intentions. A la 20e minute de jeu, Teji Savanier leur offrait l’ouverture du score. L’ancien nîmois cueillait de la tête une merveille de passe de la part d’Andy Delort. 0-1 pour les visiteurs, ce score est resté de mise jusqu’à la fin de la première période.

Après que Gaëtan Laborde ait raté le break à la 22e, Lyon s’est réveillé. Jona Omlin a retardé l’échéance en s’interposant devant de Karl Toko-Ekambi (32e), mais il n’a rien pu faire à la 45e sur une reprise de près de Lucas Paqueta. Le jeune suisse était battu après s’être interposé sur une tête de Houssem Aouar.

L'article continue ci-dessous

Montpellier a réussi le coup parfait

Au retour des vestiaires, on pensait l’OL parti pour renverser la vapeur. C’était sans compter sur l’appétit de leurs opposants. Ces derniers n’avaient guère envie de se contenter d’un nul. Mavididi a allumé la première escarmouche à la 47e. Elle n’a rien donné, mais celle qui a suivi a fini au fond. A la 65e, le jeune Elye Wahi (18 ans) trompait Lopes de près.

La dernière demi-heure du match a vu Lyon pousser dans l’espoir de sauver au moins le point du nul, mais sans résultat. Les opportunités dans cette optique n’ont rien donné, à l’instar de la tentative de Tok-Ekambi (74e) ou les têtes du rentrant Slimani (76e et 91e).

Pour la troisième fois de la saison, l’OL est donc tombé. Une défaite qui n’aura pas d’impact sur sa position au classement, mais qui pourrait le reléguer à cinq points du LOSC à l’issue de cette levée.  

Fermer