OL, Garcia : "Être champion avec Lyon ce serait plus fort qu'avec Lille"

Rudi Garcia
Getty Images
L'entraîneur de l'Olympique Lyonnais est revenu sur l'accueil réservé par les supporters et avoue que remporter le titre aurait un goût particulier.

Deuxième de Ligue 1 à trois points de Lille, leader du championnat, et avec un point sur le Paris Saint-Germain, troisième, l'Olympique Lyonnais peut nourrir de vraies ambitions cette saison et espérer remporter son premier titre de champion de France depuis la saison 2007-2008. Ce serait un sacré coup de la part de Rudi Garcia en fin de contrat l'été prochain et qui devrait quitter le club rhodanien cet été. Dans une interview accordée à France Football, l'entraîneur de 57 ans qui a été champion avec Lille en 2010-2011 a avoué que ce titre serait encore plus beau.

OL - Garcia : "Un week-end qui peut compter"

"Le premier, c'est comme le premier amour, il vous marque à tout jamais. Mais, oui, être champion avec Lyon, ce serait plus fort compte tenu de la présence du PSG qui doit gagner le titre chaque année. Mais, pour l'instant, le classement dit que nous ne sommes pas en tête. Je voulais vraiment gagner la Ligue des champions avec l'OL l'été dernier, ça ne s'est pas fait. Maintenant, j'espère pouvoir les qualifier à nouveau pour cette compétition", a expliqué Rudi Garcia.

"C'est vrai qu'en juin on a pu installer un esprit commando car on avait la finale de la Coupe de la Ligue et une qualification à obtenir en Ligue des champions. Et, comme les joueurs avaient déjà senti la direction que l'on avait décidé de prendre depuis plusieurs mois, qu'il y avait une montée en puissance, ils étaient encore plus convaincus de tout donner en juin pour être au maximum ensuite", a ajouté l'entraîneur de l'Olympique Lyonnais.

"Travailler fort pour obtenir des résultats"

Rudi Garcia Jean-Michel Aulas

Rudi Garcia n'a pas oublié son accueil lorsqu'il est arrivé à l'Olympique Lyonnais à l'automne 2019 pour remplacer Sylvinho. L'ancien entraîneur de l'OM a reçu un accueil très hostile de la part des supporters des Gones qui n'ont pas oublié son passé d'entraîneur chez le rival olympien et toutes ses déclarations à l'encontre de l'institution lyonnaise. Mais avec le temps et les résultats, Rudi Garcia a réussi à conquérir une petite partie des supporters rhodaniens.

L'article continue ci-dessous

L'entraîneur de l'OL est revenu sur cet accueil et avoue avoir été surpris : "Peut-être ai-je fait preuve de naïveté, c'est possible. Mais j'ai trouvé tout cela très injuste, je le pense toujours d'ailleurs. Quand Lyon est venu me chercher, ils étaient un point seulement devant le dernier du championnat. Je n'avais pas vraiment de temps à perdre avec ce paramètre-là, et faire ce que j'ai toujours fait : travailler fort pour obtenir des résultats."

OL, Parker : "C'est bien parti pour le titre"

Rudi Garcia s'est défendu, que ce soit à l'OM ou à l'OL, d'avoir voulu imposer des joueurs qui sont sous contrat avec ses propres agents : "Ce sont des fantasmes de journalistes, excusez-moi de vous le dire comme ça. À l’OM, je travaillais avec Andoni Zubizarreta qui était directeur sportif, et rien ne s’est décidé sans l’aval de la personne qui paie, car, pour rappel, moi, je n’ai jamais payé personne, je ne suis qu’un salarié. Donc, je n’ai jamais décidé tout seul de rien.

"À Lyon, on travaille de façon collégiale, le président paie, donc, c’est lui qui a évidemment le final cut. Juninho et Bruno Cheyrou cherchent les joueurs qui peuvent nous renforcer, à l’image de Paqueta que “Juni” connaissait bien du Brésil, et c’est son mérite de l’avoir fait venir. Maintenant, il me paraît normal que l’entraîneur qui va devoir faire jouer une recrue soit consulté dans le choix en question", a conclu le technicien français.

Fermer