Montpellier tombe à Nantes, Amiens et Angers dos à dos

Getty
Réduit rapidement à dix, le MHSC s'est incliné à Nantes (2-0). Dans l'autre match du soir, Amiens et Angers n'ont pu se départager (0-0).

L'année 2019 ne commence pas de la meilleure des manières pour Montpellier. L'équipe de Michel Der Zakarian, déjà éliminée en Coupe de France par l'Entente Sannois Saint-Gratien le weekend dernier, s'est à nouveau inclinée, cette fois-ci sur la pelouse de Nantes (2-0), pour ses retrouvailles avec la Ligue 1.

L'affaire aurait été plus aisée si le MHSC n'avait pas joué la grande majorité de ce match à dix, après l'expulsion rapide de Gaëtan Laborde pour une faute dangereuse en première période (19e). Car Nantes, qui a bien tenu le ballon en supériorité numérique, a su faire preuve de patience pour accélérer au bon moment.

L'article continue ci-dessous

Il a ainsi fallu attendre l'heure de jeu pour voir les Canaris prendre les devants grâce à une ouverture du score de Waris, à la réception d'une offrande de Rongier (1-0, 61e). Malgré les vents contraires, Montpellier n'a pas abdiqué, et Delort, dans une position idéale, a manqué une égalisation toute faite de la tête (72e). Un tournant puisque dans la foulée, les hommes de Vahid Halilhodžić ont fait le break grâce à un but opportuniste de Pallois sur corner (2-0, 81e). Le score, qui aurait pu être plus large, n'a plus bougé. Nantes se rapproche de la première partie de tableau grâce à ce succès.

Angers proche du hold-up à Amiens

Dans l'autre match en retard du jour, Amiens et Angers se sont quittés sur un score nul et vierge. Le club picard a eu les meilleures opportunités dans cette rencontre, mais le SCO a aussi été proche du hold-up en toute fin de match. Amiens reste au dix-septième rang. Angers est quatorzième.

 

Prochain article:
Chelsea, Sarri : "Je n'accepte pas cette mentalité"
Prochain article:
Inter-Sassuolo 0-0, l'Inter cale de nouveau
Prochain article:
Mercato, Luka Modric fait une annonce importante sur son avenir
Prochain article:
Monaco, Henry s'en est pris à Kenny Lala
Prochain article:
Reims-Nice 1-1, Nice s'en sort inextremis grâce à la VAR
Fermer