Monaco - Kovac : "Ne jamais baisser les bras"

Niko Kovac Monaco 2020
Getty Images
L'entraîneur monégasque était satisfait d'avoir vu ses joueurs continuer à y croire pour arracher l'égalisation en toute fin de match contre Lorient.

Mené à deux reprises au score, Monaco s'en est remis à un doublé de Wissam Ben Yedder pour arracher un match nul face à Lorient à l'issue du temps additionnel (2-2). Une abnégation saluée par Niko Kovac, malgré la fin de la série de victoires dans la Principauté.

"On a gagné un point. On n'a pas joué aussi bien que jusqu'à présent. Mais cela fait partie du processus. C'est bien de prendre un point dans ces conditions", s'est malgré tout félicité l'entraîneur croate au coup de sifflet final.

"Lorient a joué comme ces derniers temps, très compact. Les dernières rencontres ont montré qu’ils étaient sur la bonne voie actuellement. De notre côté, on n'a pas montré nos qualités habituelles. Le mix des deux fait ce nul."

Le coach n'est pas parvenu à expliquer la bonne prestation de ses hommes, auteurs d'un 100% jusqu'à présent depuis le début de l'année 2021. "C'est difficile de savoir pourquoi on n'a pas été aussi bons que récemment", a-t-il reconnu.

"J'avais mis en lumière que Lorient venait de battre Paris et est sur une très bonne dynamique. Il fallait être à 100 % concentré sur ce match. D'autre, part, ce n'est pas facile de jouer à 13 heures, qui n'est pas un horaire de foot, mais ce n'est pas une excuse. Après sept victoires en L1, un nul peut arriver et ce point est important."

L'article continue ci-dessous

Important principalement au vu de l'attitude affichée par ses joueurs. "Ne jamais abandonner, ne jamais baisser les bras, c'est ce que je veux. Ce point reflète l'ADN de l'équipe, mais on voit aussi pourquoi on n'est pas encore une équipe du Top 3 : on prend trop de buts", a encore détaillé Kovac.

"Ce n'est pas un problème de gardiens. Certes, il y a toujours quelques petites erreurs mais aujourd'hui, ce n'est pas ça. Cette saison, j'ai l'impression qu'à chaque frappe, il y a un but. Je n'ai jamais vu ça. Cela me laisse un peu sans voix. Mais on continuera à travailler pour résoudre ce point."

Prochain rendez-vous pour les Monégasques : dimanche prochain au Parc des Princes pour y défier le PSG. Il faudra une nouvelle fois y croire jusqu'au bout pour espérer décrocher un joli résultat.

Fermer