Manchester City, le 3-5-2 et l'influence de Conte

Commentaires()
Getty Images
Manchester City évolue fréquemment en 3-5-2 cette saison. Un système rendu possible par Walker, Sané ou Danilo avant que Benjamin Mendy débute.

La présaison, de façon générale, permet de tester des systèmes, affiner des automatismes ou en créer des nouveaux. Du point de vue de Manchester City, l'été 2017 a pu mettre en lumière un système de jeu utilisé de façon continue en ce début de championnat : le 3-5-2. 

La défense à 3 connaît d'ailleurs une forte expansion en Angleterre et Premier League depuis le début du championnat. Dans le sillage de Chelsea, champion la saison dernière. En effet, jusqu'à 7 équipes utilisent ce schéma de jeu (Chelsea, Arsenal, Liverpool, Manchester City, Tottenham, ). Sur ce point, l'influence d'Antonio Conte est manifeste. L'entraîneur italien de Chelsea a été sacré avec ce système, l'a utilisé avec la Juventus Turin en Italie et également lors de l'Euro 2016 en tant que sélectionneur de l'Italie.

Au sujet de Conte, Guardiola a déjà fait savoir qu'il admirait sa façon de voir le football. En avril dernier avant la rencontre entre Manchester City et Chelsea, le technicien espagnol avait ainsi valorisé son homologue : "C'est peut-être le meilleur entraîneur du monde. C’est un excellent manager, j’ai beaucoup appris de lui et de ses équipes, la Juventus Turin, l’Italie et maintenant Chelsea", avait-il assuré à l'époque. 

La charnière centrale de Manchester City n'a pas offert les plus grandes garanties lors de l'exercice 2016-2017, comme les latéraux de l'époque, que ce soit Clichy, Kolarov, Sagna ou, par intermittence, Zabaleta. C'est donc fort logiquement que Guardiola a opté pour un renforcement prioritaire au niveau de ses latéraux. Avec les signatures de Walker, Mendy et Danilo, l'entraîneur des Citizens s'est donné les moyens d'enfin pouvoir compter sur des joueurs qui, par rapport aux précédents, sont à même de répondre au mieux à ses exigences.

Fermer