Lyon cale, Marseille n'y arrive toujours pas et Monaco coule

Getty
Cette 19ème journée de Ligue 1 a été marqué les matches nuls des Olympiques, à Montpellier et Angers (1-1), qui n'arrangent personne.

Le plus gros choc de cette dernière journée de la phase aller avait lieu à Montpellier, où le MHSC accueillait l'Olympique Lyonnais. Les hommes de Bruno Genesio affichent une excellente forme depuis quelques semaines, mais ils ont dû se contenter d'un match nul alors qu'ils avaient pourtant pris les devants grâce à Nabil Fekir après l'heure de jeu. L'excellent Ruben Aguilar a permis à Montpellier de recoller au score en fin de match (1-1). Un but qui permet au MHSC de rester à distance respectable de l'OL au classement, à 2 petits points.

L'OM limite la casse...

L'OM, de son côté, est loin de toutes ces considérations. Eliminé en milieu de semaine par Strasbourg en Coupe de la Ligue, l'équipe de Rudi Garcia a encore vécu une soirée pénible sur la pelouse d'Angers. L'ouverture du score de Bahoken a sanctionné une première période très insuffisante côté marseillais (36e). Et comme mercredi, la réaction a été visible après la pause, et matérialisée par l'égalisation de Sarr dans les 10 dernières minutes (84e). L'OM limite la casse, mais termine cette année à l'agonie.

2018-12-14 Sakai Hiroki Marseille

L'article continue ci-dessous

Un constat que l'on pourrait presque appliquer au LOSC, qui a clairement ralenti son rythme depuis plus d'un mois et s'est incliné à la surprise générale contre Toulouse sur sa pelouse (1-2). L'inévitable Gradel a inscrit les deux buts du Téfécé, plus à l'aise à l'extérieur, et qui peut respirer un peu.

L'effet Stéphan peut mener Rennes très loin

Rennes, de son côté, continue d'impressionner avec une nouvelle victoire tout en maîtrise, cete fois-ci face à Nîmes (4-0). L'effet Julien Stéphan peut mener le club breton très loin dans ce championnat homogène. André et Bourigeaud ont trouvé le chemin des filets, avant que Siebatcheu ne signe un doublé.

Monaco replonge dans le brouillard

Saint-Etienne, de son côté, a aussi fait le métier même si les Verts ont dû patienter pour se mettre sur les bons rails contre Dijon. Monnet-Paquet en fin de première période (44e), puis Khazri (65e) et Beric (83e) en seconde ont permis aux Verts d'assurer un large succès pour passer de bonnes fêtes. Le DFCO, de son côté, les passera à la 18ème place, juste devant Monaco et Guingamp, qui se sont défiés dans un duel de la peur où les Bretons ont eu le dernier mot. Battue sèchement 0-2, l'équipe de Thierry Henry replonge dans le brouillard.

Enfin, dans les autres matches de cette 19ème journée, Strasbourg a dominé Nice dans une atmosphère très particulière après les terribles attentats du 11 décembre (2-0), tandis que Reims et Caen n'ont pas pu se départager dans un match spectaculaire (2-2). Pour rappel, le PSG a bien bouclé l'année en domptant Nantes grâce à un but de Kylian Mbappé (1-0).

Fermer