News Résultats en direct
Lille

LOSC, Galtier : "Une grande frustration"

08:30 UTC+2 21/09/2020
Christophe Galtier Lille
L'entraîneur de Lille a regretté le manque de réalisme de ses joueurs qui aurait permis aux Dogues de s'imposer face à l'OM.

L'Olympique de Marseille peut remercier Valère Germain. De son côté, Lille peut s'en vouloir. Les Dogues et les Phocéens se sont quittés dos à dos ce dimanche soir au Stade Vélodrome grâce à des réalisations de Luiz Araujo et Valère Germain, mais le LOSC a outrageusement dominé la rencontre avec plusieurs énormes occasions que les attaquants du LOSC n'ont pas réussi à convertir, à l'image du poteau de Burak Yilmaz.

Mercato - OM : André Villas-Boas a choisi son attaquant, mais…

En conférence de presse après la rencontre, Christophe Galtier n'a pas caché sa frustration : "Je ne vais pas m'épancher sur Marseille, je préfère parler de notre match, de notre prestation. Quelqu'un m'a écrit après le match : « Dans le football, il ne faut pas blesser l'adversaire, il faut le tuer. » En face, on a eu un très bon Mandanda. On s'est créé beaucoup d'occasions franches mais on n'a pas réussi à mettre ce deuxième but. C'est une grande frustration".

"L'idéal, c'est de convertir les occasions"

"Sur le match, nous méritions les trois points. C'est dommage quand on sait l'importance de certaines confrontations on l'a vu la saison dernière contre Marseille. De la frustration, il y en a. Mais ce qui est important pour un attaquant, c'est de se procurer des occasions. Burak (Yilmaz) a été malheureux, Jonathan (David) s'est créé des situations aussi. L'idéal, c'est de convertir les occasions en but mais ils se sont procuré des occasions, c'est important", a ajouté le technicien français. 

OM -LOSC (1-1), Germain sauve l’OM d’un nouvel accroc

Christophe Galtier a justifié ses choix : "Benjamin (André) et Bouba (Soumaré) ont été bons, la semaine dernière. Renato s'est blessé avant de partir en sélection, cela s'est un peu aggravé lors d'un entraînement avec sa sélection. Il ne pouvait pas tenir tout le match. Luiz Araujo a été très bon dans ce que je lui ai demandé sur cette capacité à aller percuter et à ce premier rideau défensif. Il a cette capacité à finir les actions, ce que j'ai reproché à mes joueurs en première mi-temps".

"J'ai attendu les changements d'André (Villas-Boas) pour voir ce qu'il allait proposer, j'ai pris l'option de jouer avec trois milieux de terrain pour protéger notre axe mais j'ai changé rapidement pour repasser avec deux lignes de quatre et deux joueurs offensifs pour ne pas trop subir", a conclu l'entraîneur des Dogues. Lille est cinquième de Ligue 1 avec huit points en quatre journées, l'OM pointe à la septième place avec un  point de retard.