Koeman : "Pas une punition pour Griezman, mais..."

2021-02-17-griezmann
(C)Getty Images
Ronald Koeman a salué le travail défensif de ses joueurs comme étant crucial pour remporter une victoire 2-0 sur Séville samedi soir.

Les visiteurs ont commencé avec trois arrières centraux et deux arrières latéraux à Sévile - une formation avec laquelle ils sont restés pendant 90 minutes.

"Nous avons essayé de faire pression sur notre adversaire, mais en jouant avec trois arrières centraux et des arrières latéraux hautssur le terrain", a déclaré Koeman au terme du match.

«Cela nous a permis d'arrêter plus facilement le jeu de Séville. C'était la clé. C'était un système risqué. Sans le ballon, on a appuyé, on a essayé de jouer d'homme à homme. Notre match sans ballon a été la clé. C'était un match très complet."

Le système n'a laissé aucune place à Antoine Griezmann, qui a regardé depuis le banc alors qu'Ousmane Dembele et Lionel Messi se combinaient bien en attaque.

"Ce n'est pas un message", a déclaré Koeman à propos du manque de minutes de Griezmann. «Nous avons décidé de changer le système et, pour pouvoir arriver dans leur camp, nous avons placé Dembele devant."

"Avec le premier but, nous avons vu que nous avions besoin de quelqu'un de plus rapide que Griezmann du côté de Messi. Ce n'est pas une punition."

L'article continue ci-dessous

Le jeune Ilaix Moriba était l'un des joueurs qui est entré en jeu et et qui a offert à Messi une belle déviation pour le deuxième but.

"Il était très bon", a déclaré Koeman. "Il était fort et très calme sur le ballon après son entrée. Il a contribué dans le peu de temps dont il disposait. Il nous a aidés à gagner."

Barcelone affrontera les mêmes adversaires mercredi lorsque Séville se rendra au Camp Nou pour le match retour de sa demi-finale de la Copa del Rey. Les Andalous mènent 2-0 depuis le match aller. "Nous y croyons, évidemment", a déclaré Koeman sur les chances d'un retour. "Nous avons géré tout le match malgré les blessures que nous avons eues, mais mercredi est un autre match. "Si nous avons un onze complet, il y a une chance."
 

Fermer