News Résultats en direct
Eliminatoires CM - Europe

Italie, Ventura congédié

18:37 UTC+1 15/11/2017
Giampiero Ventura Italy
Au surlendemain de l'élimination subie en barrage du Mondial, Giampiero Ventura a été débarqué de son poste de sélectionneur de l'Italie.

Ce qui devait arriver arriva. Refusant de démissionner de son poste de sélectionneur de l'Italie, Giampiero Ventura a été poussé vers la sortie par les dirigeants de la fédération italienne. Ce mercredi, 48 heures après l'échec face à la Suède en éliminatoires du Mondial, le limogeage de l'expérimenté technicien a été acté. 

Quel nouvel homme fort pour diriger la Squadra ?

Alors qu'il est le premier coach à avoir manqué de qualifier l'Italie pour le tournoi planétaire depuis un certain Alfredo Foni en 1958, Ventura a cherché à se défendre suite au flot de critiques qu'il avait reçues. Quelques heures avant que son cas ne soit scellé, il s'est même targué de présenter l'un des meilleurs bilans pour un sélectionneur de l'histoire de La Nazionale.

Ancelotti en pole pour lui succéder

Pour rappel, Ventura avait été nommé à la tête de la Squadra au sortir de 2016. Le président de la fédération, Carlo Tavecchio, l'avait choisi au détriment d'autres techniciens aux CV plus étoffés. Le début du mandat de l'ex-coach de Torino a été assez prometteur, avant que tout ne s'écroule à la suite de la défaite face à l'Espagne (0-3) en phase de groupe des qualifications.

Pour remplacer Ventura, plusieurs noms circulent dans la presse transalpine. Celui de Carlo Ancelotti est celui qui revient le plus fréquemment. "Il Mister" a l'avantage d'être libre. Massimiliano Allegri et Roberto Mancini figureraient également parmi les possibles postulants.

Avec cette nouvelle, et même si Ventura suivant avec de très grosses indemnités, tous les fans de la Squadra doivent être rassurés. Ou alors, à moitié seulement. Et pour cause ; outre la tête du coach, celle de Tavecchio était aussi fortement exigée. Or, ce dernier a totalement écarté l'idée d'une démission. Finira-t-il par céder sous la pression populaire ?