France-Bolivie 2-0, les Bleus font le boulot et préparent idéalement le voyage en Turquie

Commentaires()
Getty
Malgré une 2e période sans buts, la France a rempli sa mission face à la Bolivie. Les Bleus sont prêts pour la reprise des éliminatoires.

Match amical
France-Bolivie : 2-0
Buts :
Lemar (5e), Griezmann (43e)

Comme on pouvait s'y attendre, l'Equipe de France n'a pas du tout tremblé lors de son premier match de l'histoire face à la Bolivie. Contre la 64e sélection au classement FIFA, les champions du monde ont répondu aux attentes, l'emportant avec l'art et la manière même si le score final ne le laisse pas trop deviner. N'était-ce un certain déchet dans la finition, les Tricolores l'auraient emporté beaucoup plus nettement. Le seul bémol de la soirée c'est la sortie de Kylian Mbappé sur blessure. La star de l'équipe a pris un léger coup à la cheville en fin de première période.

Empiler les buts n'était cependant pas l'objectif principal à six jours du duel important contre la Turquie en éliminatoires de l'Euro. L'important était surtout de se remettre dans le rythme, éviter les blessures et tester quelques options dans le jeu en l'absence de certains cadres (Lloris, Giroud, Kanté). Cette triple mission a été parfaitement validée et Didier Deschamps peut être content de ses troupes.

L'entame tambour battant des Bleus

Dans un stade de La Beaujoire bien rempli et qui a rendu un énième bel hommage au regretté Emiliano Sala, les Bleus ont bien attaqué la partie. Au bout de cinq minutes de jeu, ils étaient déjà devant au score. Thomas Lemar, titularisé sur le flanc gauche, a ouvert la marque d'un lob subtile suite à une passe à mi-hauteur d'Antoine Griezmann. La rencontre ne pouvait pas mieux commencer pour les locaux et on croyait partis pour assister à une grosse démonstration de force.

L'article continue ci-dessous

Mais, conscients de leurs limites, les Boliviens se sont attelés dès lors à bien défendre, et à ne laisser que très peu d'espaces à leurs hôtes. Cela ne les a pas empêchés de concéder de nombreuses occasions (Umtiti 14e, Thauvin 15e et 28e et Griezmann 39e), mais ils ont quand même réussi à retarder le break. Celui-ci n'est survenu qu'à deux minutes de la pause lorsque Griezmann est parvenu à se retourner et à frapper en pivot dans un mouchoir de poche. Cela faisait 2-0 pour l'Equipe de France.

Une seconde période tout en gestion

Au retour des vestiaires, le résultat n'a plus évolué. Pourtant, les Tricolores ont bien continué à mettre la pression sur les Boliviens. Le rentrant Wissam Ben Yedder, qui a remplacé Mbappé, a vu sa frappe croisée repoussée miraculeusement par le gardien (52e) puis ce fut au tour de Lemar de se mettre en évidence avec une tête cadrée mais pas assez appuyée pour faire mouche. La dernière grosse opportunité des Blues est survenue à la 71e, et elle fut l'œuvre du remplaçant Kinglsey Coman. Le Bavarois avait dû lui aussi constater la solidité de l'excellent Carlos Lampé.

La deuxième mi-temps s'est donc écoulée sans but. Mais il n'y aura personne pour en tenir rigueur aux Bleus. À une période de la saison où il est toujours compliqué de livrer une bonne copie sans une préparation adéquate, Griezmann et consorts ont rempli leur tâche, et gratifié le public d'un spectacle somme toute correct. À présent, tous les regards sont dirigés vers Konya et ce choc très attendu face à la Turquie.

Fermer