FC Barcelone, Gerard Piqué répond à ses détracteurs

Commentaires()
Manuel Queimadelos Alonso
Très critiqué pour son niveau de jeu depuis le début de saison, l'international espagnol s'est défendu après le match nul du Barça contre Valence.

Gérard Piqué n'est plus dans la meilleure forme de sa carrière. Champion du monde 2010, l'international espagnol n'est plus le rempart infranchissable qu'il a été par le passé, mais il reste tout de même un titulaire indéboulonnable au FC Barcelone dans l'esprit d'Ernesto Valverde, en poste depuis le début de la saison dernière et qui n'a jamais semblé vouloir se passer de ses services.

Néanmoins, Gérard Piqué a connu un début de saison assez délicat. Le défenseur du FC Barcelone a commis plusieurs erreurs dont certaines ont tout simplement donné un but à l'équipe adverse. Les Blaugrana sont actuellement dans une mauvaise passe en Liga avec un quatrième match consécutif sans victoire et forcément, l'international espagnol est sous le feu des critiques pour avoir notamment été trop tendre sur le but de Garay.

Piqué veut se ressaisir

Ezequiel Garay Valencia Barcelona

L'article continue ci-dessous

Après le match nul contre Valence, Gérard Piqué a décidé de répondre à ses détracteurs en se défendant : "Je sais que beaucoup de gens espèrent que les choses ne vont pas bien pour moi. Ils peuvent en profiter, ils devraient sortir de leurs grottes et profiter du soleil.  Beaucoup de gens m'attendent et veulent me voir partir".

L'ancien défenseur central de Manchester United a conseillé à ses détracteurs d'en profiter et de jubiler maintenant car il compte vite retrouver son meilleur niveau et mettre fin à ces débats : "Quand on concède un but, c'est ma faute, il y a des gens qui m'attendent, mais pas seulement à Madrid. La télévision peut en profiter, sortir de la grotte, car cela va changer".

"Le style Tottenham nous a aidés à Wembley, Arthur et nos milieux de terrain ont été capables de garder le ballon. En Espagne, toutes les équipes ont l'habitude de se rapprocher et il est de plus en plus difficile de briser les deux lignes de quatre joueurs dans leur zone. Vous avez l'habitude de passer le ballon pour ouvrir des espaces, mais ce n'est pas toujours possible", a conclu Gérard Piqué sur la physionomie du match contre Valence.
 

Fermer