Espagne, Morata revient sur son année "désastreuse"

Commentaires()
Getty Images
Alvarao Morata est revenu sur sa non-sélection au Mondial 2018 avec l'Espagne, lui qui n'en veut pas à Julen Lopetegui.

L'attaquant international espagnol de Chelsea n'a pas participé à la Coupe du monde 2018 avec la Roja, mais n'en veut pas pour autant à l'ancien sélectionneur ibérique Julen Lopetegui. Le buteur, formé justement à Madrid, estime qu'il a vécu un "désastre" la saison dernière.

L'attaquant de 25 ans s'est exprimé ce mardi en conférence de presse au centre d'entraînement de la Roja : "Cela a été un moment assez difficile parce que je m'attendais à être retenu pour le Mondial", admet-il.

L'article continue ci-dessous

"L'an passé, je n'étais pas heureux. La saison avait bien commencé mais elle a fini en désastre, je ne savais plus où j'étais quand je rentrais sur le terrain", a ajouté l'ancien joueur du Real Madrid et de la Juventus Turin, qui, après les déceptions de la saison dernière, compte sur l'arrivée à l'intersaison de l'entraîneur italien Maurizio Sarri à Chelsea pour se relancer et "être heureux et de faire une grande saison à Chelsea. Si je fais bien les choses (en club), cela m'aidera à continuer à être convoqué en sélection".

Morata s'est également confié sur le nouveau sélectionneur espagnol Luis Enrique : "Nous n'avons pour l'instant eu que deux entraînements avec lui mais il demande beaucoup d'intensité, beaucoup de concentration. Il m'a semblé être une personne sincère, qui brûle de gagner", a louangé Morata.

 

Prochain article:
Bordeaux - Ricardo compte sur Driss Trichard mais...
Prochain article:
Arrivées, rumeurs, besoins... Toutes les infos sur le mercato hivernal du FC Barcelone
Prochain article:
Équipe de France féminine : France-USA à guichets fermés au Havre
Prochain article:
ENTRETIEN - Alexandre Coeff : "Le Gazélec est un super challenge pour moi"
Prochain article:
Espagne - Le programme des quarts de finale de la Coupe du Roi avec notamment un choc Séville-Barcelone
Fermer