News Résultats en direct
Coupe du monde féminine

Coupe du monde féminine - Les Bleues sur leur nuage

17:21 UTC+2 10/06/2019
France World Cup 2019
Après leur succès initial (4-0) face à la Corée du Sud et la ferveur autour, les Bleues ne cachent pas leur décontraction tout en restant méfiantes.

Elles ne pouvaient pas rêver mieux pour démarrer leur compétition. Une large victoire dans le match d’ouverture face à la Corée du Sud (4-0) et avec la manière. Les joueuses de Corinne Diacre sont bien rentrées dans la Coupe du monde féminine et se projettent désormais sur la Norvège, pour le second match ce mercredi à Nice.

France - Corée du Sud (4-0) - Les Bleues annoncent la couleur !

En conférence de presse ce lundi, Amel Majri n’a pas caché sa joie d’avoir connu des débuts aussi idylliques. La Lyonnaise a contribué au succès de son équipe (une passe décisive) pour Wendie Renard et a savouré ce moment. "C'est un vrai plaisir, c'est un moment magique. Voir autant d'engouement, que ce soit au niveau du public ou de l'audience, c'est top. On ne s'attendait pas du tout à ça, j'espère qu'avec les prochaines rencontres on fera aussi bien."

"On espère rendre aux spectateurs ce qu'ils nous donnent sur le terrain"

La numéro 10 des Bleues a bien eu raison d’insister dessus. L’engouement populaire est bien au rendez-vous : plus de 45 000 spectateurs au Parc ont assisté à cette victoire, un record pour le football féminin en France. À la télévision, les chiffres aussi ont de quoi épater : plus de 11 millions de personnes se sont rassemblées devant le match des Bleues sur TF1 et Canal+. "Voir autant de Français nous suivre nous fait chaud au cœur, indiquait Delphine Cascarino, elle aussi en point presse. On espère leur rendre ce qu'ils nous donnent sur le terrain. C'est incroyable de jouer dans des stades pleins." La Lyonnaise risque d'être de nouveau comblée mercredi soir puisque l'Allianz Riviera de Nice sera également à guichets fermés.

Cette ferveur inédite ne détourne pas pour autant les Bleues de leur objectif principal, terminer en tête de ce groupe A. Cela donnerait la possibilité d’aborder de la meilleure des manières le huitième de finale, qui pourrait être au Havre si Wendie Renard et ses coéquipières parviennent à finir premières. La Norvège risque de causer plus de problèmes à l’Equipe de France que les Sud-Coréennes, à l’image de leur belle entrée en matière face au Nigeria (3-0).

Qui d’autre que Corinne Diacre pour sonner le rappel à l’ordre ? Et cela dès le vendredi soir, quelques minutes après le coup de sifflet final. "Il nous reste six autres étapes pour aller au bout de notre ambition. Pour le moment, nous sommes bien mais nous devons rester les pieds sur terre." Un message bienvenu alors que les Bleues pourront une nouvelle fois se tester mercredi soir, sur le terrain mais aussi vis-à-vis de l’enthousiasme en tribunes et devant les postes de télévision.