News Résultats en direct
Ligue 1

Coronavirus - Ligue 1 : Monconduit vote pour une saison blanche

11:00 UTC+1 25/03/2020
Thomas Monconduit Amiens Strasbourg Ligue 1 21042018
Le milieu de terrain d'Amiens ne se voit pas rejouer cette saison en Ligue 1 en raison des risques liés à la pandémie de coronavirus.

Le monde entier est à l'arrêt, ou presque, avec la pandémie de Coronavirus. La Ligue 1 et le football français ne font pas exception à la règle. Le football est à l'arrêt depuis bientôt deux semaines et alors que les championnats étaient arrêtés jusqu'à début avril, voir mi-avril en Italie, ils ne vont vraisemblablement pas reprendre de sitôt. En effet, pour certains, il se pourrait même que les championnats nationaux ne reprennent pas avant mai.

Coronavirus - Le PSG offre 100 000 euros au Secours populaire

Dans ces conditions, il pourrait être compliqué d'aller au terme de la saison. Les scénarios se multiplient sur les possibilités pour cette fin de saison et celle de ne plus jouer aucun match doit être envisagée. La question du classement se poserait alors. Le laisser en l'état ? Faire une saison blanche comme l'a milité Jean-Michel Aulas ? Confiné dans une maison à Lacanau, au bord de la mer, Thomas Monconduit a accordé une interview à Le Courrier Picard dans laquelle il a ouvertement voté pour qu'il y ait une saison blanche en Ligue 1 suite à la pandémie de Coronavirus.

"Le sport passe après la santé des gens"

"Tu restes tendu. Tu n’as pas envie de choper le virus et tu fais attention à tout (...) J’espère qu’il ne reprendra pas. Que ce soit une saison blanche mais de toute façon qu’importe la décision qui va être prise, il y aura toujours des mécontents. Les présidents veulent que le championnat se finisse dans un souci financier sans se soucier de la santé des joueurs", a expliqué le milieu de terrain d'Amiens.

Coronavirus : la Bundesliga suspendue au moins jusqu'au 30 avril

Thomas Monconduit reste sceptique quant aux chances de voir la Ligue 1 reprendre et se terminer d'ici le 30 juin, voir même le 15 juillet : "Comment pourra-t-on rejouer en juin ou en juillet avec ce qu’il se passe ? Tu n’as qu’une envie: être en vacances et oublier un peu cette saison. Nous, les joueurs, il ne faut pas se laisser faire car notre santé est aussi en jeu. Le sport passe après la santé des gens. On va attendre le discours de Macron et on verra".

Ce lundi, la LFP a de son côté réitéré son souhait de tout faire pour terminer la saison actuelle après une réunion au sommet : "En premier lieu, le Bureau a travaillé sur les différentes hypothèses de reprise d’activité. A l’unanimité, le Bureau a rappelé l’objectif prioritaire de terminer la saison au plus tard le 30 juin 2020 ou éventuellement le 15 juillet. Le Bureau soutiendra également toutes les initiatives gouvernementales qui permettront aux athlètes de haut niveau de pouvoir s’entraîner à nouveau dès que possible". Reste à voir l'évolution du virus avant de prendre une décision définitive quant à la suite des évènements.