Brésil, Ronaldo attendait plus de Neymar

Dernière mise à jour
Commentaires()
Ronaldo a fait le bilan de la Coupe du monde du Brésil et de Neymar. L'ancien attaquant attendait plus de la star brésilienne.

Le Brésil a vu son rêve de sixième étoile s'achever dès les quarts de finale de la Coupe du monde 2018 contre la Belgique. Éliminé en 2014 par l'Allemagne en demi-finale, le Brésil a cette fois-ci échoué un tour plus tôt face aux Diables Rouges. En difficulté au début du tournoi, Neymar est monté en puissance au fil de la compétition mais n'a pas montré la pleine mesure de son talent.

Dans un entretien accordé à SporTV, Ronaldo a fait le bilan des prestations de Neymar : "On attendait tous plus de lui parce que c’est le crack de l’équipe. Je ne sais pas si c’était à cause de l’opération au pied ou à cause d’un autre problème mais je l’ai senti limité sur le terrain. Arriver au Mondial comme si de rien n’était après avoir été opéré et indisponible trois mois est quelque chose de difficile".

L'article continue ci-dessous

Neymar Marcelo Ronaldo Nazario visita Brasil 16062018

Vivre avec les moqueries sur les réseaux sociaux

"Il est encore jeune, il a du talent à revendre et beaucoup de responsabilité. Il doit encore apprendre [...] Il doit oublier les memes et vivre avec. Il doit augmenter son contrôle émotionnel pendant les matchs", a indiqué l'ancien attaquant du Brésil, champion du monde en 1994 et 2002, finaliste en 1998. 

L'ancien Ballon d'Or est revenu sur la facilité de Neymar à plonger lorsqu'il reçoit des coups : "Je lui ai demandé il y a cinq ans et il m'a expliqué qu'à plusieurs reprises, quand il a reçu un coup de pied, il réagit de cette façon pour que le coup ne soit pas plus grand. Cela m'est aussi arrivé, j'ai senti que j'étais traité injustement quand on m'a donné des coups de pied et qu'ils ne voulaient pas siffler".

"Il y a beaucoup de types créatifs sur les médias sociaux qui fabriquent toutes sortes de mêmes, mais il faut essayer de l'oublier et de vivre avec. Neymar doit mieux contrôler ses émotions pendant les matches. Il risque trop de chercher des cartons jaunes, il doit profiter davantage de son énergie négative et être un peu maléfique", a conclu l'ancien international brésilien.
 

Prochain article:
Koeman aux anges après le nul glorieux des Pays-Bas
Prochain article:
PSG, Al-Khelaifi ne se présentera pas devant la Conseil de l'éthique
Prochain article:
Équipe de France Espoirs - Les Bleuets et l'Espagne dos à dos (1-1)
Prochain article:
Allemagne-Pays-Bas 2-2, les Oranje accrochent l'Allemagne in-extremis au grand dam des Bleus
Prochain article:
Final four : la France éliminée, les Pays-Bas qualifiés après leur match nul en Allemagne (2-2)
Fermer