Aston Villa-Arsenal (1-0) - Cueillis d'entrée, les Gunners ne s'en relèvent pas

Marvelous Nakamba Ezri Konsa Ollie Watkins Aston Villa 2020-21
Getty Images
Un but marqué par Watkins dès la 2e minute a permis à Villa de s'imposer face à Arsenal, qui s'incline pour la deuxième fois de rang cette semaine.

Défait face aux Wolves lors de la journée précédente (2-1), Arsenal enchaînait avec un nouveau déplacement ce samedi. Cette fois, l'équipe entraînée par Mikel Arteta allait devoir se frotter à Aston Villa. Une opposition délicate, qui plus est avec les absences de Bernd Leno et David Luiz, expulsés contre Wolverhampton.

Pour cette rencontre et en plus de ces deux absences, Arsenal devait aussi procéder sans Pierre-Emerick Aubameyang au coup d'envoi. Et visiblement, les ajustements effectués n'ont pas aidé. En effet, les Gunners sont totalement passés à côté de leur entame de match, offrant l'ouverture du score aux locaux.

L'article continue ci-dessous

Les Gunners cueillis d'entrée par Watkins

Dès la 2ème minute de jeu, Gabriel, aligné en l'absence de David Luiz, manquait d'abord son dégagement avant que Cedric Soares ne soit guère plus inspiré sur une transmission pourtant sans danger. Le ballon était récupéré par Bertrand Traoré, qui trouvait Ollie Watkins pour le premier but de la rencontre (1-0, 2e).

Auteur de son 10ème but de la saison en Premier League, l'attaquant a littéralement éteint Arsenal, incapable de réagir suite à cette ouverture du score précoce. Seul Granit Xhaka a eu le mérite de tenter sa chance, mais sa tentative a été parfaitement détournée par Emiliano Martinez, ancien portier des Gunners (29e).

Au retour des vestiaires, Arsenal affichait un visage plus conquérant et faisait entrer en jeu Pierre-Emerick Aubameyang. Toutefois, la réussite dans le dernier geste n'était pas au rendez-vous, offrant à Emiliano Martinez la possibilité de se montrer décisif sans trop avoir à s'employer. Après une grosse période de domination, bien aidée par la fatigue de plus en plus présente dans les rangs des Saints, les Gunners passaient proches de la correctionnelle sur une nouvelle frappe d'Ollie Watkins (86e). 

Finalement, malgré des occasions de part et d'autre, le score restait inchangé. Ce sont bien les locaux qui réalisent la bonne opération et remontent à la 8ème place au classement. Désormais devancé de 4 points par son adversaire du jour, Arsenal enchaîne une seconde défaite de rang et reste enlugé à la 10ème place. 

Fermer