Villarreal - Real Madrid (1-1), le Real de nouveau accroché

Commentaires()
Martin Odegaard Pedraza Villarreal Real Madrid LaLiga
Getty
Alors qu’il a mené pendant la majeure partie du match, le Real Madrid a manqué de l’emporter sur le terrain de Villarreal ce samedi.

Battu par Valence juste avant la trêve internationale, le Real Madrid a encore déçu lors d’un déplacement dans le sud de l’Espagne. Ce samedi, et avant d’aller affronter l’Inter Milan en Ligue des Champions, les Merengue ont dû partager les honneurs avec Villarreal (1-1).

Face à l’équipe d’Unai Emery, le champion d’Espagne n’a pas eu la tâche facile. Mais, jusqu’à un quart d’heure de la fin, on voyait les Merengue renouer avec la victoire. La réalisation de la tête de l’ancien Lyonnais Mariano, réussie dès la 5e minute, semblait suffisante à leur bonheur. Mais, à force de trop reculer, les Madrilènes ont fini par craquer.

Courtois a encore concédé un pénalty

Après une première alerte de Dani Parejo à la 71e, les visiteurs ont concédé l’égalisation à la 76e minute sur pénalty. Un pénalty provoqué par Thibaut Courtois, auteur d’une mauvaise sortie le Nigérian Chukweze. Fautif en sélection il y a trois jours, le dernier rempart belge traverse manifestément une période très compliquée. C’est Gerard Moreno qui s’est chargé de transformer la sentence pour le Sous-Marin Jaune.

L'article continue ci-dessous

Le score n’a ensuite plus évolué dans cette partie et les Merengue ont alors dû regretter de ne pas avoir assez appuyé lorsqu’ils en avaient l’occasion. Il y a aussi eu l’occasion de Lucas Vazquez à la 50e, passée hors cadre, et qu’ils vont longtemps ressasser. Mais au final, le nul enregistré n’avait rien d’illogique au vu de la prestation timorée qui a été livrée par Modric et consorts. Une occasion de Kubo à la 92e aurait même pu rendre le bilan de la soirée encore plus décevant.

Sur les 9 matches de Liga cette saison, le Real n’en a remporté que cinq. C’est trop peu, et c’est ce qui explique pourquoi les Merengue vont encore passer une semaine hors du podium au classement. Zidane a encore du pain sur la planche.

 

Fermer