Un ancien coach du Barça pour remplacer Villas-Boas à l'OM ?

2020-11-26 Villas Boas Marseille
Getty Images
Pablo Longoria prospecterait actuellement pour remplacer le coach portugais de l'Olympique de Marseille.

Officiellement conforté par la hiérarchie marseillaise, André Villas-Boas serait sur un siège éjectable après le dernier revers de l'OM à Monaco (3-1) samedi en Ligue 1, le quatrième de rang toutes compétitions confondues.

Un journaliste espagnol, Miguel Angel Roman (Movistar) affirme en effet que le coach portugais pourrait être viré très prochainement.Roma affirme dans la foulée que le head of football phocéen Pablo Longoria, aurait jeté son dévolu sur Ernesto Valverde.

Selon cette rumeur, l'OM n'en serait pas encore au stade de la prise de contact. Ce bruit est donc à prendre avec des pincettes, sachant qu'il reste 5 mois sur le bail d'AVB à l'OM.

L'ancien coach du FC Barcelone est au chômage depuis qu'il a quitté les Blaugrana en janvier 2020.

En conférence de presse samedi soir, Villas-Boas a tenté de remobiliser les joueurs de l'OM après la défaite concédée face à Monaco.

L'article continue ci-dessous

"C’est vrai que l’on est loin mais regardez… On était douze points devant le troisième la saison dernière et quand le championnat s’est arrêté le troisième était revenu à six points. Cela veut dire qu’ici en France, regardez ce qu’il se passe avec Lens qui nous a battu et a ensuite perdu contre Nice, tout peut se passer."

"On a une moyenne de points faible, neuf de moins que la saison dernière au même moment. Ce sont des moments durs mais j’espère que l’on va s’en sortir. En revanche, concernant l’objectif du club, il faut continuer à croire qu’à la fin de la saison cela puisse encore être jouable. Les confrontations directes arrivent maintenant. Ce samedi c’était la première, Monaco s’est un peu échappé et on doit continuer à insister. On n’a pas le choix."

Des propos qui surviennent alors que l'OM va entamer une série compliquée. Dans une semaine, Rennes arrive au Vélodrome avant un déplacement difficile à Lens face à de surprenants Sang et Or. Sans oublier bien sur le Classique prévu le 7 février contre le PSG.

Fermer