News Résultats en direct
Ligue 1

TFC 0-2 OM - Patients, les Olympiens font plier les Violets

22:55 UTC+1 24/11/2019
TFC OM Ligue 1
Après s'être longtemps heurté à la bonne défense des locaux, les Marseillais, en supériorité numérique, se sont finalement imposés à Toulouse (0-2).

L’une est engluée dans la zone de relégation et pointe à une décevante 19ème place au classement, l’autre se bat pour la position de dauphin du Paris Saint-Germain. Duel des extrêmes ou presque, donc, ce dimanche soir au Stadium, entre Toulouse et Marseille. Et force est de constater que la hiérarchie a été respectée entre les Violets et les Phocéens, l’OM ayant confirmé son statut de bête noire du TFC en s’imposant 0-2. 

L'OM en supériorité numérique pendant plus de 45 minutes

Néanmoins, la première période n’a pas été de tout repos pour les hommes d’André Villas-Boas. Si tout avait pourtant bien débuté pour ceux qui restaient sur un succès galvanisant lors de l’Olympico, les Toulousains sont parvenus à imposer un défis physique provoquant du déchet chez les visiteurs. Ainsi, après des occasions assez nettes à mettre à l’actif des Marseillais et de Lucas Perrin (2e), Valentin Rongier (18e) et Dario Benedetto (25e), Toulouse a aussi eu l’occasion de briller, mais les locaux n’inquiétaient pas suffisamment un Steve Mandanda qui n’avait pas à s’employer. En fin de mi-temps, Steven Moreira voyait logiquement rouge suite après l'utilisation de la VAR suite à un tacle dangereux sur le genou de Bouna Sarr (42e). Marseille allait jouer en supériorité numérique pendant un peu plus de la moitié de la rencontre.

Au retour des vestiaires, le carton rouge encaissé par le TFC ne se faisait guère ressentir, et les visiteurs peinaient à apporter du danger devant la cage de Baptiste Reynet. Conséquence directe à cela, Dimitri Payet touchait de plus en plus de ballons et était moins présent à proximité de la zone de vérité. Dario Benedetto, lui, était trop esseulé au milieu de la défense toulousaine. Pire, ce sont bien les hommes d'Antoine Kombouaré qui se procuraient la plus grosse occasion, mais se heurtaient à un arrêt de grande classe de Steve Mandanda (72), décidément de retour à son meilleur niveau lors de cet exercice 2019-20. 

Puis, ce qui devait arriver arriva, et l'Olympique de Marseille ouvrait le score à la 76ème minute de jeu. Bien servi par un caviar de Dimitri Payet, Dario Benedetto, pourtant bien muselé jusque là, éliminait le portier adverse sur sa prise de balle et concluait dans le but vide. Dans la foulée, les Olympiens inscrivaient même un second but, quand Nemanja Radonjic, entré en jeu quelques minutes plus tôt, ouvrait son pied gauche et scellait le succès des siens, qui s'installent à la 2ème place.