News Matches
France vs Maroc

"Le style de jeu du Maroc, c'est le catenaccio", affirme un ancien joueur de l'équipe de France

11:39 UTC+1 13/12/2022
Maroc Portugal Défense catenaccio
Pour Mikaël Silvestre, le Maroc joue le catenaccio mais le fait à merveille, ce qui explique son parcours au Mondial 2022.

Ancien défenseur de l'équipe de France (40 sélections et 2buts entre 2001 et 2006) et finaliste de la Coupe du monde en 2006, Mikaël Silvestre est un observateur attentif de la Coupe du monde 2022.

L'avertissement de Silvestre aux Bleus

Consultant pour Betting Expert, il explique ce que doit faire la France pour battre le Maroc en demi-finale de la Coupe du monde : « Pour que la France se qualifie, il ne faut pas que le Maroc marque en premier. Éviter d'encaisser le premier but sera primordial. Il faudra faire preuve de patience et jouer de manière offensive sans trop se découvrir. Je pense qu'il faudra apporter le surnombre sur un côté ou dans l'axe pour perforer la défense marocaine. Mais en faisant cela, la France s'exposera à ces contres… »

Silvestre explique par ailleurs que la France doit se ressaisir sur le plan défensif pour éviter une mauvaise surprise face au Maroc : « Nous avons concédé bêtement deux penalties contre l'Angleterre et il ne faudra pas reproduire ces erreurs contre le Maroc car ils ont de bons tireurs dans cet exercice. De plus, ils ont d'excellents dribbleurs qui peuvent provoquer des fautes dans la surface. Les Bleus devront être très attentifs dans ce domaine. »

Silvestre pas surpris par les performances d'Ounahi

Mikaël Silvestre détaille ensuite dans Betting Expert le style de jeu des Lions de l'Atlas : « Le style de jeu du Maroc, c'est le catenaccio. Ils jouent comme ça car ils n'ont pas le choix mais ça marche : ils sont très bien positionnés sur le terrain et c'est difficile de franchir leur défense. Et puis ils ont un truc en plus en terme d'engagement, de passion même. C'est pour ça qu'ils ont éliminé l'Espagne et le Portugal. D'ailleurs, ils auraient même pu marquer plus de buts face aux Portugais. »

Pour Silvestre, la force du Maroc, c'est son collectif : « C'est difficile de mettre un joueur en avant plus qu'un autre. Bounou est formidable, Ziyech, Boufal, Saïss sont également très importants dans cette équipe. Je ne sais pas si Saïss pourra jouer mais il apporte toute son expérience. Concernant Ounahi, je suis pas surpris. Ce qu'il fait à la Coupe du monde il le faisait déjà avec Angers. »

« Ma principale inquiétude concernant l'équipe du Maroc est sa fraîcheur. Est-ce qu'ils auront eu le temps de bien récupérer avant la demi-finale ? Mais avec tout le continent africain et le Monde arabe derrière eux, ils peuvent avoir un supplément d'âme et battre la France. Il y a tellement d'ondes positives autours d'eux : leur famille, les supporters. Tous ces éléments aident à récupérer et à repartir au combat », a ajouté Silvestre.