Sterling accuse les médias d'alimenter le racisme

Commentaires()
Raheem Sterling
REX
L’attaquant britannique a demandé aux journalistes de prendre un moment pour réfléchir sur les articles aux sujets des joueurs noirs.

Raheem Sterling a appelé les médias britanniques à reconsidérer leur couverture des jeunes joueurs noirs afin de dissuader le racisme dans le football.

L'attaquant de Manchester City aurait fait l'objet d'abus raciaux présumés lors du match entre Manchester City et Chelsea samedi, une partie du public de Stamford Bridge ayant apparemment lancé des insultes raciales à son encontre alors qu'il était près de la ligne de touche.

Et tandis que Chelsea et la police métropolitaine mènent des enquêtes, Sterling a lancé un appel sur un réseau social, utilisant une capture d'écran de Mail Online pour rappeler le contexte et demander aux médias de prendre un moment avant de publier quelque chose concernant les jeunes joueurs noirs qui engendrer la propagation du discours de haine.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Good morning I just want to say , I am not normally the person to talk a lot but when I think I need my point to heard I will speak up. Regarding what was said at the Chelsea game as you can see by my reaction I just had to laugh because I don’t expect no better. For example you have two young players starting out there careers both play for the same team, both have done the right thing. Which is buy a new house for there mothers who have put in a lot of time and love into helping them get where they are, but look how the news papers get there message across for the young black player and then for the young white payer. I think this in unacceptable both innocent have not done a thing wrong but just by the way it has been worded. This young black kid is looked at in a bad light. Which helps fuel racism an aggressive behaviour, so for all the news papers that don’t understand why people are racist in this day and age all i have to say is have a second thought about fair publicity an give all players an equal chance.

Une publication partagée par Raheem Sterling x (@sterling7) le



"Bonjour", a déclaré l'attaquant anglais sur Instagram. "Je veux juste dire que je ne suis pas normalement la personne qui va beaucoup parler, mais quand je pense avoir besoin de faire entendre mon point de vue, je parlerai plus fort.

"En ce qui concerne ce qui a été dit au match de Chelsea, comme vous pouvez le constater par ma réaction, je devais rire parce que je ne m'attendais pas à mieux.

"Par exemple, vous avez deux jeunes joueurs qui débutent leur carrière et qui jouent tous les deux dans la même équipe. Les deux ont fait le bon choix, à savoir acheter une nouvelle maison pour leurs mères qui ont consacré beaucoup de temps et d’amour à les aider à se rendre où ils sont.

"Mais regardez comment les journaux font passer leur message au jeune joueur noir, puis au jeune joueur blanc. Je pense que c'est inacceptable.

"Les deux sont innocents, n'ont rien fait de mal, mais le libellé dit que le jeune garçon noir est mal vu, ce qui contribue à attiser le racisme et les comportements agressifs.

"Donc, pour tous les journaux qui ne comprennent pas pourquoi les gens sont racistes de nos jours, tout ce que j'ai à dire, c'est d'avoir une seconde pensée pour une publicité équitable et de donner à tous les joueurs une chance égale."


Chelsea n'est pas étranger à devoir répondre au mauvais comportement de ses fans, le club ayant appelé à la fin du chant antisémite en 2017 et vu deux fans condamnés à une peine de prison avec sursis en 2015 pour avoir systématiquement repoussé un homme noir de la porte d’un wagon de métro parisien alors qu’il essayait de monter.

Cependant, le club londonien a une longue tradition d'opposition au racisme: il a remporté des prix pour sa campagne antisémitisme Say No To et a collaboré étroitement avec Kick It Out, une organisation caritative basée au Royaume-Uni, créée pour lutter contre la discrimination dans le football.

Fermer