Samir Nasri suspendu six mois pour dopage

Commentaires()
AA
D'après les révélations de son avocat, Nasri a écopé d'une suspension de six mois de la part de l'UEFA après avoir été reconnu coupable de dopage.

On ne verra pas Samir Nasri sur les terrains de football avant le mois d'aout prochain. Le milieu français qui se trouvait sans club depuis la résiliation de son contrat avec Antalyaspor vient d'être suspendu pour une durée de six mois par l'UEFA. C'est ce qu'a révélé son conseil au The Telegraph.

L'agent de De Bruyne revient sur le dernier mercato d'hiver

Nasri a été puni pour un "traitement intraveineux" dont il avait bénéficié en 2016 afin de garder la forme. C'est dans une clinique de Los Angeles que l'ex-international tricolore avait reçu ses injections et après enquête il s'est avéré que c'est contraire aux réglementations de l'Agence mondiale d'Antidopage. 

Une autorisation aurait pu être accordée à Nasri en amont de la part de l'UEFA, si celle-ci avait jugé qu'il s'agissait d'un usage à des fins thérapeutiques, mais ça n'a pas été le cas.

Fermer