News Résultats en direct
Ligue 1

Rennes-PSG (2-1) - Tuchel, Stéphan, Thiago Silva et toutes les réactions en zone mixte

23:25 UTC+2 18/08/2019
Thomas Tuchel Rennes PSG Ligue 1 18082019
Retrouvez toutes les réactions après la victoire du Stade Rennais contre le Paris Saint-Germain (2-1) ce dimanche.

Julien Stéphan (entraîneur de Rennes, Canal +) : "On a fait un match complet, un gros match. On souhaitait avoir aussi de l'ambition avec le ballon. On a fait un excellent début de match. Cela passait par une organisation sans faille et un dévouement de tous les instants. On a réussi à allier qualité collective, abnégation et les aspects tactiques donc pour nous c'est une grande performance. On avait un début de championnat difficile, on se retrouve avec 6 points, c'est bien. Il faut continuer dans ce chemin-là. On a énormément travaillé les sorties de balle, les mouvements pour jouer dans le dos de leur défense. Cela vient solder une très bonne semaine de travaille, mais on n'est qu'à deux journées, il n'y a pas de quoi s'enflammer non plus. On a perdu beaucoup de joueurs à l'intersaison, on en a récupéré quelques uns. On a une équipe qui a montré des valeurs intéressantes, mais pour pouvoir durer dans le temps il va nous falloir du monde. Je sais que ma cellule de recrutement travailler pour améliorer tout ça (…) Camavinga ? C'est un jeune que je connais très bien puisque je l'ai eu avec moi en réserve en N3. Je l'ai repris tout de suite avec nous depuis que j'ai pris l'équipe pro. Il confirme en ce début de saison tout le talent qu'on lui imaginait".

Thomas Tuchel (entraîneur du PSG, Canal +) : "C'est comme ça, on a eu des problèmes dans nos duels, défensifs et offensifs. On a oublié de fermer le match après notre premier but. Après, le match a été très ouvert. On n'a pas pris la possibilité de fermer ce match. On donne un cadeau avant la mi-temps... C'est une situation difficile parce qu'on a beaucoup de joueurs qui ne sont pas prêts à 100%. Rennes est une équipe prête physiquement. On a besoin de temps pour créer une capacité. On a des gars qui ont 8, 9 entraînements. Je ne pense pas qu'un joueur de Rennes a 8 ou 9 entraînements ce soir. Dans les premières journées, les équipes jouent avec toutes leurs capacités. On a contrôlé le match dans beaucoup de phases mais on a oublié de fermer ce match. Des inquiétudes ? Je ne sais pas. On analyse. Neymar ? Je dis toujours la même chose, le mercato est ouvert encore plus de 10 jours et vous pensez que ça va se régler demain ou après-demain ? Ce que je pense ce n'est pas important. Aujourd'hui mon joueur ne peut pas jouer parce qu'il n'a pas fait des entrainements comme les autres, et c'est la situation, il n'y a rien d'autre à chercher"

Clément Grenier (milieu de terrain de Rennes sur Canal +) : "On a bien préparé notre coup tactiquement. En étant solidaires, on savait qu'on pouvait les mettre en difficulté. C'est ce qu'on a fait ce soir. On a été forts. Même quand on a subi, on a été costauds. On a fait un grand match (...) C'est la qualité du coach et des joueurs, qui sont à l'écoute et qui adhèrent. On a regardé ce qui nous a manqué lors du Trophée des Champions pour les mettre en difficulté. Ils se sont calés sur nous avec trois centraux et cela nous a un peu aidés. Ça nous a offert des espaces devant. On a été très bons dans l'utilisation du ballon et on a été efficaces à la finition. On a mérité ces trois points".

Jérémy Gelin (défenseur du Stade Rennais) : "Il y a une force collective qui s'est dégagée ce soir. On a su rebondir parce qu'on prend le premier but. C'est dommage, mais c'est aussi la solution aux problèmes lors des matches comme ça. Le groupe travaille vraiment bien. Il y a de l'entraide entre nous. On bat le PSG pour la troisième fois. Ce n'est pas anodin mais on prépare les matches comme on les prépare. On sait que c'est une grande équipe, avec de très grands joueurs. On essaye de rivaliser comme on peut. Et ce soir, ça marche. Et c'est très bien. Camavinga ? C'est quelqu'un qui fait des choses exceptionnelles et qui a un énorme talent. C'est normal qu'il soit récompensé. Il a de bonnes personnes autour de lui pour le protéger. Quand on est jeune, on est souvent insouciant. Et lui ne se pose de questions. Il faut le laisser faire. Le groupe l'a pris sous son aile, car c'est le petit jeune qui commence avec nous. C'est normal que quand il y a un jeune, on essaye de le mettre à l'aise. Et ça se passe bien car il nous le rend lors des matches. Rennes bien lancé ? Au bout de deux journées, on ne va pas tirer de conclusions hâtives".

Thiago Silva (défenseur  du PSG) : "C'est difficile de dire si Neymar manque. Pour le premier match du Barça Messi a manqué aussi. Même pour le Barça il a manqué. Ce sont des joueurs différents de tous les autres. Même avec une jambe Neymar il peut faire des choses incroyables, comme Messi, comme Cristiano. Bien sur qu'il nous manque, j'espère qu'à la fin il pourra rester avec nous parce que c'est un mec incroyable, un joueur indispensable pour cette équipe mais on doit attendre ce qui se passera à la fin du mercato. Je ne peux pas répondre. Neymar est un joueur clé de cette équipe. Après il voit s'il est content de rester ou pas. On ne doit pas parler. C'est toujours compliqué, pour plein de choses. On essaye de parler un petit peu mais c'est difficile de rentrer des choses particulières comme ça. C'est entre lui et le club en ce moment. Nous, on doit attendre jusqu'à la fin de voir ce qu'il décidera mais j'espère qu'à la fin il restera comme ça on sera beaucoup plus fort".