News Résultats en direct
Ligue 1

Rennes-Montpellier (5-0) - Les Bretons passent leurs nerfs sur le MHSC

18:53 UTC+1 08/03/2020
Rennes Montpellier 08/03/20
Battu par l'ASSE il y a trois jours en Coupe de France, Rennes s'est remis en ordre de marche face au MHSC, ce dimanche. Et de quelle manière !

Défait et éliminé en demi-finale de la Coupe de France (2-1), trois jours plus tôt, sur la pelouse de l'AS Saint-Etienne, le Stade Rennais avait quelque chose à se faire pardonner, ce dimanche après-midi, face à Montpellier. Et visiblement, les hommes de Julien Stéphan en avaient bien conscience, eux qui ont livré un match plein face à ceux de Michel Der Zakarian. Il faut dire que les locaux n'ont pas mis bien longtemps pour se faciliter les choses au Roazhon Park... 

Des Rennais diminués physiquement ? Pas vraiment... 

Alors que l'on pouvait s'attendre à voir une équipe rennaise débuter la rencontre avec le frein à main, elle qui venait de disputer un match acharné trois jours plus tôt face à l'ASSE et qui affrontait une formation du MHSC réputée physique, les premières minutes du match rassurait les supporters Rouge et Noir. Déterminés, les locaux ouvraient même le scorz au bout de quelques minutes de jeu (9e), grâce à un nouveau but de Faitout Maoussa, déjà buteur à Toulouse le week-end dernier (0-2). Trouvé dans son couloir gauche, le défenseur repiquait dans l'axe et déclenchait une merveille de frappe qui terminait sa course dans la lucarne. Magnifique ! 

Non rassasiés, les Rennais enfonçaient le clou vingt minutes plus tard. Cette fois, c'était au tour d'Adrien Hunou de s'illustrer. Servi par Flavient Tait, l'ailier n'avait plus qu'à terminer le travail et à doubler la mise. Il ne s'en privait pas, et offrait le but du break à son équipe (28e). Montpellier, sonné, parvenait néanmoins à réagir par la suite, mais les Héraultais, peu vernis, voyaient leurs tentatives heurter les montants par deux fois. À la pause, les regrets étaient donc dans le camp des visiteurs...

Au retour des vestiaires, le Stade Rennais aggravait le score par deux fois. D'abord, grâce à un but plein de maîtrise inscrit par Flavien Tait. Servi par Eduardo Camavinga, l'ancien du SCO d'Angers contrôlait, fixait son vis-à-vis, puis enroulait son ballon avec brio (68e). Ensuite, c'était au tour de Romain Del Castillo de s'inviter à la fête, lequel marquait sur un pénalty pourtant très mal frappé, qui finissait sa course sous le gardien adverse (73e). En fin de match, Adrien Hunou, de nouveau sur pénalty, signait un doublé et corsait encore un peu plus une addition déjà salée pour les Héraultais... Une victoire avec la manière pour Rennes !