Real Madrid - Marcelo bien décidé à rester encore "de nombreuses années"

Commentaires()
Getty Images
Encore sous contrat jusqu'en 2022 avec le Real Madrid, le latéral gauche Marcelo entend bien continuer l'aventure au sein de la Maison Blanche.

Arrivé au Real Madrid en 2007 en provenance du club brésilien de Fluminense, Marcelo s'est rapidement imposé comme un élément moteur de la Maison Blanche. Progressant chaque année et capable de réhausser son niveau de jeu dans les très grands rendez-vous, le latéral gauche résolument offensif et spectaculaire est aujourd'hui considéré comme le meilleur du monde à son poste, lui qui a notamment remporté quatre Ligue des Champions. 

Toutefois, en Espagne, certains médias faisaient écho de potentielles envies de départ de l'international auriverde, son grand ami Cristiano Ronaldo ayant rejoint la Juventus Turin cet été, tandis que l'entraîneur Zinédine Zidane a lui décidé de prendre du recul, quittant le club le plus titré au monde après avoir réalisé un triplé historique en C1, une première dans l'histoire de la compétition. 

"Lorsque je faisais du futsal, je réfléchissais vite, c’était plus simple"

Amené à se confier au micro de Real Madrid TV ce jeudi, le défenseur de 30 ans a démenti vouloir quitter le club dirigé par Florentino Pérez, en profitant pour clamer de nouveau son amour pour une formation qui lui a permis de s'imposer en Europe il y a plus de 10 ans désormais. "Les gens savent que c'est chez moi, j'ai encore de nombreuses années de contrat (jusqu'en 2022, ndlr), je suis très heureux ici. Pour moi c'est le meilleur club du monde, et je veux toujours évoluer dans le meilleur club du monde. (...) Je reste ici jusqu'à la fin", a ainsi déclaré Marcelo, fier d'arborer cette tunique mythique. 

Marcelo Sergio Ramos Real Madrid Champions League trophy 2018

"Aider les attaquants et les milieux, j’aime ça, je suis plus offensif mais un latéral doit normalement plus défendre qu’attaquer. Quand je suis devant, j’essaye d’aider. Lorsque je faisais du futsal, je réfléchissais vite, c’était plus simple. Le football d’aujourd’hui est plus difficile, il faut improviser car les gens t’observent. Sinon, tu es mort", a ensuite ajouté le fantasque défenseur, souvent décisif au terme d'actions dont lui seul a le secret... 

Prochain article:
Monaco-Nice 1-1, Monaco et Nice se quittent dos à dos
Prochain article:
Nîmes-Nantes 1-0, les Crocos se relancent
Prochain article:
Guingamp-Rennes 2-1 - Guingamp s'adjuge le derbye et reprend espoir
Prochain article:
Toulouse-Lyon 2-2 - Accroché par Toulouse, l'OL s'en sort bien
Prochain article:
Juve-Milan 1-0, la Juve remercie Cristiano Ronaldo, l'homme des finales
Fermer