News Résultats en direct
Coupe d'Afrique des Nations

RD Congo - Ouganda 0-2, l'Ouganda crée la sensation

18:48 UTC+2 22/06/2019
dkongo-uganda_Getty_22062019
Pour le compte du Groupe A de la CAN, l'Ouganda a signé un petit exploit ce samedi en dominant le RD Congo.

1e journée de la CAN 2019
RD Congo-Ouganda : 0-2
Buts
: Kaddu (14e), Okwi (48e)

La CAN 2019 vient à peine de débuter et il y a déjà une grosse surprise à mettre en avant. Dans le cadre du Groupe A, celui de l'Egypte, l'Ouganda a réussi la très belle performance de se défaire de la RD Congo, l'un des principaux outsiders du tournoi. Au Stade International de Caire, les Crabes l'ont emporté logiquement sur le score de 2 à 0.

Les Ougandais se sont présentés sur le terrain sans le moindre complexe et cela s'est rapidement vu. Contre des Congolais timorés et très peu incisifs devant, ils n'ont pas eu de soucis pour déployer leur jeu. Et, surtout, pour se montrer menaçants. Les tentatives se sont accumulées sur les buts gardées par Ley Matampi. Et d'eux d'entre elles ont terminé au fond.

Même s'ils ont été plus conquérants que leurs opposants, c'est sur coup de pieds arrêtés que les Ougandais ont réussi à faire la différence. D'abord au quart d'heure du jeu, lorsque Patrick Kaddu est venu couper au premier poteau un corner bien botté par son coéquipier Faruk Miya. Un but qui n'a rien changé à la physionomie du match. Les Léopards sont restés sans réaction. Est-ce la chaleur qui régnait dans la capitale égyptienne qui les a fait déjouer ? Possible, mais les conditions étaient les mêmes pour les deux camps.

Pari déjà presque réussi pour Désabre

L'Ouganda ne s'est pas contenté de son maigre avantage. Sentant son adversaire à l'agonie, les Crabes ont continué à appuyer la où ça faisait mal. Et ils en ont cueilli les fruits. Et à la 48e minute, et après s'être notamment vu privés d'un pénalty évident en fin de première période, ils doublaient la mise. Toujours sur un coup de pied arrêté, et toujours de la tête. Cette fois, c'est Emmanuel Okwi qui a fait mouche en déviant au point de pénalty, et avec une reprise de l'arrière du crâne, un coup franc de l'excellent Miya.

A 2-0, et vu le rapport des forces, les jeux étaient faits dans ce match. L'Ouganda a pu gérer tranquillement sa fin de rencontre et savourer ainsi son succès. Avec les trois points récoltés, cette sélection est déjà bien partie pour atteindre les 8es de finale de la compétition. Le mérite en revient principalement à son sélectionneur français, Sébastien Desabre, qui réalise un excellent travail depuis son intronisation au poste en décembre 2017.