Racisme : la FIFA sanctionne la Hongrie pour le comportement de ses fans face à l'Angleterre

Getty Images

La fédération hongroise de football a été condamnée à une amende et à une interdiction de stade après les insultes racistes proférées à l'encontre des joueurs anglais lors du match de qualification pour la Coupe du monde au début du mois.

L'Angleterre a remporté une confortable victoire 4-0 sur la Hongrie au stade Puskas de Budapest le 2 septembre, grâce à des buts de Raheem Sterling, Harry Kane, Harry Maguire et Declan Rice.

Malheureusement, la fête avait été gâchée par les actions d'un groupe restreint de supporters locaux, qui ont visé Sterling et Jude Bellingham avec des chants racistes pendant le match. La FIFA a maintenant puni la Hongrie de deux matches à huis clos.

La principale instance dirigeante du football mondial a également infligé une lourde amende à la Hongrie, qui a clairement fait savoir qu'elle ne tolérerait aucune forme d'abus ou de discrimination raciale dans le football.

Une déclaration officielle de la FIFA indique : "La Commission de Discipline de la FIFA a imposé une interdiction et une amende substantielle à la Fédération Hongroise de Football (MLSZ) en relation avec le comportement raciste de nombreux supporters lors du match de qualification pour la Coupe du Monde de la FIFA Qatar 2022 entre la Hongrie et l'Angleterre le 2 septembre 2021.

"Après avoir analysé et pris en considération toutes les circonstances de l'affaire, plus précisément la gravité des incidents (paroles et actions racistes, jets d'objets, allumage de feux d'artifice, escaliers bloqués), la Commission a décidé que la MLSZ jouerait ses deux prochains matches à domicile dans le cadre des compétitions de la FIFA sans spectateurs, le deuxième match avec sursis pour une période probatoire de deux ans.

" En outre, la Commission a imposé une amende de 200 000 francs suisses (environ 185 000€). La position de la FIFA reste ferme et résolue dans son rejet de toute forme de racisme et de violence ainsi que de toute autre forme de discrimination ou d'abus. La FIFA adopte une position claire de tolérance zéro contre ces comportements odieux dans le football. La décision rendue par la Commission de Discipline de la FIFA a été notifiée à la MLSZ."

Le sélectionneur de l'Angleterre, Gareth Southgate, a condamné les insultes odieuses adressées à ses joueurs après la rencontre du groupe I, mais il a également félicité l'équipe pour la façon dont elle a géré la situation dans des circonstances éprouvantes.

"Malheureusement, je ne sais pas combien de camps au cours des quatre dernières années, mais il semble que j'ai abordé ce sujet presque chaque fois que nous étions ensemble", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse.

L'article continue ci-dessous

"Je ne peux que répéter que nos joueurs sont incroyablement matures dans la façon dont ils gèrent la situation. Je pense qu'ils se sentent soutenus par leurs coéquipiers, ce qui est très important pour eux.

"Je pense que leurs coéquipiers reconnaissent le défi que doivent relever nos joueurs noirs et combien il est décevant, dans le monde moderne, de devoir continuer à répondre à ces questions en raison des incidents qui se produisent.

"Mais nous ne pouvons que continuer à adopter la position que nous avons adoptée et espérer que nous continuons à envoyer les bons messages, non seulement aux gens du football mais aussi à toute la société, et que tout le monde continue à progresser."