PSG : première rencontre avec Reims pour Ekitike

Mercato Hugo Ekitike Stade de Reims PSGGetty Images

Les chances de voir Hugo Ekitike rester à Reims sont faibles mais elles existent. Après une première saison en L1 remarquée où il est tout simplement le joueur le plus efficace, l'attaquant ne manque pas de prétendants. Et ce depuis des mois.

Newcastle a bien tenté de le faire venir cet hiver en posant sur la table près de 30 millions d'euros plus 8 de bonus activables assez facilement et 8 autres plus difficilement atteignables. Finalement, le Rémois a choisi de terminer sa première saison chez lui avant de faire un choix.

Son avenir ne devrait d'ailleurs pas se dessiner dans le nord de l'Angleterre. Au début du mois de juin, les Magpies sont revenus à la charge jusqu'à trouver un accord avec le Stade de Reims pour un montant record de 36 millions d'euros plus 10 de bonus.

Mais le joueur souhaite prendre son temps pour décider de son avenir et sait aussi que la liste des clubs intéressés est longue et que Reims en a vu défiler beaucoup cette saison. Certains ont, comme Liverpool, Chelsea ou le Bayern Munich, établi un contact poli avec son club mais d'autres sont allés plus loin. L'Inter et le Milan AC ont déjà rencontré les dirigeants rémois. Dortmund a un temps été chaud avant de faire machine arrière.

Les dirigeants rémois étaient à la Factory lundi soir

Même le Real Madrid a ouvert les discussions, évoquant même la possibilité d un partenariat entre les deux entités. Et Paris dans tout ça ? Le club de la capitale fait partie de ceux qui ont établi, dans un premier temps, un contact poli par l'intermédiaire d'Angelo Castellazzi au milieu de la saison.

Luis Campos a mis le joueur sur la liste de ses attaquants avant de donner un coup d'accélérateur au dossier. Fin mai, un premier contact a été établi et a depuis été maintenu en vie par le nouveau conseiller sportif du PSG. Une première rencontre a même eu lieu début juin. Et ces derniers jours, les choses se sont accélérées et toutes les parties se sont mises autour de la table.

Lundi soir, quelques minutes avant l'arrivée de Christophe Galtier et de Luis Campos, Mathieu Lacour et Pol-Edouard Caillot, respectivement directeur général et directeur sportif de Reims se présentaient au siège du club. Un endroit que les représentants du joueur ont aussi visité dans l'après-midi pour expliquer qu'il ne s'était pas engagé avec Newcastle.

Officiellement, les dirigeants rémois, que nous avons croisés, évoquent un rendez-vous chez BeIN Sports pour une émission consacrée à leur club. Mais selon nos informations, ils étaient bien dans les locaux parisiens pour discuter du dossier Ekitike. Une première rencontre informelle qui s'est déroulée avec Luis Campos et Antero Henrique. Elle laisse augurer d'une suite, dans ce dossier qui n'a jamais été enterré par la direction parisienne.