PSG : Olesiak, Sacramento, Gomez... qui sont les membres du staff de Christophe Galtier

Christophe GaltierPressBox/Getty

Lundi soir peu après 18 heures, Christophe Galtier arrive au siège du PSG pour y signer son contrat et devenir officiellement le nouvel entraîneur du club de la capitale. L’ancien technicien ne s’y présente pas seul et est suivi de près par plusieurs hommes. On y aperçoit évidemment Thierry Oleksiak mais aussi Pedro Gomez Piqueras et Olivier Gagne. Sans oublier Joao Sacramento à la sortie. Autant de noms qui faisaient déjà partie de l’aventure lilloise, même si ce dernier a quitté le Nord avant l’obtention du titre de champion de France lors de la saison 2020-2021. Goal vous présente le nouveau staff, plutôt jeune, du Paris Saint-Germain.

Thierry Oleksiak, premier adjoint

Avant de se retrouver ensemble sur les bancs de Saint-Etienne, Lille, Nice et désormais du PSG, le fidèle adjoint a été joueur pro chez les Verts, à Metz, à l’OGCN et à Angers. C’est d’ailleurs au SCO, qu’il a rencontré Christophe Galtier lors de la saison 93-94. Les deux hommes se sont liés d’amitié et ont toujours gardé le contact. Après des passages sur les bancs d’Aurillac (1993-1994 et 2001-2008), d’Amiens, en tant qu’adjoint (1999-2001), Libourne-Saint-Seurin (2009-2011), il atterrit à Sainté en 2013. D’abord en tant qu’entraîneur de la réserve puis en tant qu’adjoint de… Christophe Galtier sur le banc. C’est le début d'une histoire qui dure toujours. « Thierry était l’adjoint numéro 1. A l’époque, il était plus dans la préparation et l’animation des séances avec le préparateur athlétique. Il avait une vraie force de propositions », confie Laurent Battles à Goal et aujourd’hui entraîneur de l’ASSE. Mais il a surtout ce rôle de confident, d’homme qui apaise et peut aussi tempérer Galtier lorsqu’il monte en température.

Joao Sacramento, second adjoint

Le garçon n’a beau avoir que 33 ans, son CV est plutôt reluisant. Arrivé dans la roue de Luis Campos à l’AS Monaco, en tant qu’analyste vidéo, son travail est remarqué et l’amène à devenir l’un des adjoints de Jardim. Il ne quittera plus ce rôle. A Lille, conseiller sportif, qui n'est autre Campos l’emmène ensuite dans ses bagages, où il est installé en tant qu’adjoint de Marcelo Bielsa puis de Christophe Galtier. Sacramento fait partie de ceux qui ont amené le nouvel entraîneur du PSG a modernisé sa manière d’entraîner avec une meilleure prise en compte des datas et des méthodes plus modernes sur des aspects technique, tactique et physique . Son rôle auprès de Galtier est important dans l’animation des séances collectives mais surtout dans l’analyse de l’adversaire. Dans le Nord, il avait la réputation d’être proche des joueurs, bien aidé par les quatre langues qu’il parle.

Pedro Gomez Piqueras, préparateur physique en charge de la préparation physique

Après le départ d’Eduardo Parra Garcia de Lille, c’est Luis Campos qui décide de le faire venir en demandant à Galtier de lui faire confiance. Avec le coach du PSG, le courant est bien passé. En charge de la préparation physique de l’équipe première, il était aussi à la tête de la cellule haute performance, créée juste avant la saison du titre, qui a travaillé sur la prévention des blessures et la gestion de la récupération dans une période post confinement, où la densité de match a été importante. Comme Alberto Piernas, autre espagnol du staff parisien, il officiait l’année dernière à Grenade après avoir été mis à la porte par Olivier Létang. Et comme son compatriote, il a quitté son poste chez le 18e de Liga.

Alberto Piernas, préparateur physique

Il était l’an passé à Grenade avec Pedro Gomez, club qu’il a quitté il y a quelques semaines pour rejoindre Galtier. L’Espagnol était déjà de l’aventure du titre lillois. Arrivé en 2020, Piernas était venu renforcer la cellule haute performance du Losc qui n’a connu que peu de blessures et de cas de Covid tout au long de la saison. 

Isidre Ramon Madrid, analyste vidéo

Seul homme à ne pas avoir fait partie de l’aventure lilloise, il était aux côtés de Christophe Galtier à Nice. Après des expériences à Barcelone, Watford et Valence, ce garçon réputé pour être pointu devrait diriger le département vidéo et aura à sa charge l’analyse vidéo du club. Comme Joao Sacramento, avec qui il va beaucoup travailler, il partage un appétit pour les datas et les sciences du sport. A Nice, il était aussi celui qui analysait le match depuis la tribune pour avoir un point de vue plus élevé. En lien durant toutes les rencontres avec l’un des adjoints de Galtier, il faisait part de ses remarques et descendait au vestiaire à la mi-temps des rencontres.

Olivier Gagne, directeur adjoint du football professionnel

Il ne fera pas partie du staff de Galtier à proprement dit mais son rôle en dehors du terrain va être primordial. A 36 ans, cet ancien de chez Nike qui gérait les équipements du côté de l’AS Monaco, sera le bras droit de Luis Campos. C’est d'ailleurs sur le Rocher qu’il l'a rencontré, ainsi que Kylian Mbappé dont il est devenu l’un des proches de la famille. Le conseiller sportif du PSG a apprécié travailler avec lui durant ses années monégasques et a fini par l’emmener à Lille dans un rôle de coordinateur sportif. A Paris, sa mission sera de faire le lien entre tous les services autour du sportif et d’incarner l’autorité de Luis Campos lorsque celui-ci n’est pas là. Contrairement à Lille, il ne gèrera pas les aspects logistiques lors des transferts ou des questions médicales (transport, opération, reprise). Celui qui sera l'œil du Portugais a aussi la réputation d’être rigoureux et d'avoir une force de travail importante.