News Résultats en direct
Ligue 1

PSG - Nîmes (3-0) - Le PSG et son attaque démarrent bien

22:58 UTC+2 11/08/2019
Edinson Cavani PSG Nimes Ligue 1 11082019
Contre une accrocheuse équipe de Nîmes, le PSG a éprouvé des difficultés pour son 1er match de championnat. Mais, le contrat a été largement rempli.

Le PSG a fait le boulot ce dimanche à l'occasion de sa première sortie de la saison en Ligue 1. Dans son fief du Parc des Princes, les Franciliens ont pris le dessus sur Nîmes. Ça n'a pas été une prestation complètement aboutie, mais au final c'est presque le tarif habituel à domicile qui a été appliqué. Sans trop forcer, les hommes de Thomas Tuchel l'ont emporté 3-0. Et pour faire trembler les filets adverses, ce sont les trois stars de l'équipe qui s'en sont chargés. Edinson Cavani, Kylian Mbappé et le rentrant Angel Di Maria ont tous ouvert leur compteur de buts.

Une première période frustrante pour le PSG

La MCN n'est plus, vive la MCD ! Même s'il faudra encore attendre pour voir si ce trio fonctionne à merveille, notamment face à des oppositions plus coriaces, l'on peut déjà décréter qu'il y a bien une vie sans Neymar dans la capitale française. Face aux Crocos, la triplette a pris ses responsabilités, et on peut même ajouter un quatrième larron, en la personne de Pablo Sarabia, auteur d'une prestation intéressante avant de céder sa place à l'international argentin.

À lire aussi - Même sans Neymar, le PSG reste l'ogre continental

Cavani avait été le premier à trouver la faille dans ce match et ce fut sur un pénalty. A la 24e minute, une faute de main de Pablo Martinez dans la surface a conduit l'arbitre à indiquer le petit point blanc de la surface. La décision paraissait sévère, mais l'Uruguayen, lui, ne s'est pas posé de question et a transformé la sentence en force. Un but qui a fait du bien à son équipe, au milieu d'une première période où le champion de France a semblé manque de rythme. À l'instar de ce qu'ils avaient connu contre Rennes lors du Trophée des Champions, les Parisiens ont eu du mal au début à bien presser et construire leurs offensives. Et la belle occasion manquée par Mbappé à la 16e ne les a pas aidés à se rassurer.

Mbappé dans tous les bons coups

Une fois le score ouvert, les choses sont devenues plus faciles pour le PSG. Nimes a lâché prise quelque peu, et le break aurait même pu être assuré rapidement si Sarabia (34e), Julian Draxler (36e) ou encore Cavani (42e) s'étaient montrés plus adroits dans le dernier geste. Des ratés qui ont permis à Nimes de rester dans le match.

Il a finalement fallu attendre la 56e minute pour voir Paris prendre le large au tableau d'affichage. Une belle passe aérienne de Marquinhos a atterri dans les pieds de Juan Bernat, lequel remisait en retrait pour Mbappé après s'être débarrassé d'un défenseur. Le champion du monde n'a pas manqué l'offrande, et a envoyé le cuir au fond d'une reprise sans contrôle. Un geste compliqué mais qu'il a parfaitement exécuté. À contrario, à la 75e, il a mal ajusté sa tête alors que les buts lui étaient grands ouverts. Puis quatre minutes plus tard, il a trop enlevé une frappe alors qu'il était en bonne position pour conclure.

Des loupés qu'il va probablement se ressasser, même si entre-temps il avait réussi avec Di Maria à faire plier définitivement le match. A la 69e, il lançait "El Fideo" dans le dos des défenseurs, et ce dernier concluait d'un tir croisé imparable. 3-0, c'était donc le résultat final de cette rencontre. L'écart aurait pu être plus conséquent, mais l'équipe gardoise peut aussi estimer avoir manqué le coche en première période, à un moment où son prestigieux adversaire était encore en rodage.