PSG, Milan, Lille… Renato Sanches, un jeu de poker-menteur

Renato Sanches Lille 2021Getty Images

Pour son départ à Tokyo, samedi 16 juillet, le PSG espère emmener trois recrues. Aucun problème pour Vitinha, qui est à l’entraînement depuis le 5 juillet, mais la donne est différente pour les deux autres pistes privilégiées par Luis Campos.

Scamacca et Skriniar iront-ils au Japon ?

Malgré les diverses annonces d’un accord proche, Gianluca Scamacca et Milan Skriniar ne sont toujours pas là et les discussions se poursuivent, respectivement avec Sassuolo et l’Inter Milan. Il reste quatre jours pour boucler ces deux dossiers. 

Renato Sanches Lille 2021-22Getty Images

Parmi les autres noms de potentiels arrivants qui ont filtré, il y a bien sûr ceux de Hugo Ekitike et Renato Sanches. Et pour le milieu de terrain portugais, qui a connu Luis Campos et Christophe Galtier à Lille, la situation est loin d’être claire. Voire illisible pour l’heure.

Situation illisible pour Sanches

Depuis plusieurs semaines, Paris a fait part à Jorge Mendes de son intérêt pour son client, vainqueur de l’Euro 2016. Et il est réciproque. Sanches se projette et souhaite ardemment rejoindre le champion de France. Mais il y a un mais. 

Il n’y a pour le moment pas d’accord entre le joueur et Paris. Ce qui ne devrait pas être trop compliqué à trouver. Mais surtout, le club de la capitale n’a pas, pour l’instant, transmis d’offre concrète aux Dogues, même si le contact a été établi entre les deux parties. De cette situation, les avis diffèrent. Dans le clan du joueur, les avis oscillent entre l’optimisme et le doute. 

Entre Milan et Sanches, le jeu du chat et de la souris

Du côté du Losc, une source explique à Goal que « le PSG ne démontre pas un intérêt important pour Sanches et qu’il a déjà 7 à 8 joueurs dans ce secteur. Il est très peu probable qu’il aille à Paris. Milan semble en pôle et un autre club important a un réel intérêt pour lui. »

GFX Renato Sanches Lille BayernGetty Images / GOAL

De l’autre côté des Alpes, on n’est pas tout à fait sur la même longueur d’onde que dans le Nord de la France. Entre le Milan AC et le représentant du joueur, le contact est établi depuis janvier mais l’intérêt du club lombard s’est quelque peu refroidi face à l’absence de positionnement clair du clan Sanches qui joue au jeu du chat et de la souris.

Létang a contacté le Milan

Alors que la situation patine entre Paris et Lille, Olivier Létang a fini par prendre son téléphone pour relancer la piste italienne. Idem pour Jorge Mendes. Signe d’une inquiétude quant au réel intérêt des Parisiens.

Dans ce dossier, Paris joue-t-il tout simplement la montre pour faire baisser l’indemnité de transfert ? C’est une possibilité à envisager sérieusement puisque Renato Sanches est à un an de la fin de son contrat. Lille doit absolument lui trouver une porte de sortie cet été.