News Résultats en direct
Premier League

Premier League - Arsenal s'impose grâce à Lacazette et Aubameyang

15:34 UTC+2 17/08/2019
Alexandre Lacazette Pierre-Emerick Aubameyang Arsenal
Et de deux pour les Gunners. Après leur succès la semaine dernière à Newcastle, les joueurs d'Unai Emery ont enchaîné ce samedi contre Burnley (2-1).

Vainqueur sur la plus petite des marges à Newcastle la semaine passée grâce à Pierre-Emerick Aubameyang (1-0), Arsenal a de nouveau pu compter sur son attaquant gabonais ce samedi après-midi pour venir à bout de Burnley (2-1). L'ancien stéphanois a cette fois pu compter sur son compère Alexandre Lacazette, de retour dans le XI de départ et auteur de l'ouverture du score sur corner.

Pour leur première à domicile, les Gunners n'ont d'ailleurs pas traîné pour trouver la faille grâce au Français, qui marquait dans un petit espace à la suite d'un corner (13e). Les coéquipiers de David Luiz, titulaire pour la première fois depuis son arrivée lors du dernier jour du mercato, reculaient alors et subissaient la pression des Clarets, dangereux à plusieurs reprises sur coups de pied arrêtés.

C'est finalement Ashley Barnes qui parvenait à égaliser sur un ballon de McNeil dévié dans la surface (43e). Dans la foulée, Arsenal croyait reprendre l'avantage mais le but de Nelson était refusé pour une position de hors-jeu confirmée par le VAR (45e). Les deux équipes rentraient donc au vestiaire dos à dos.

En début de seconde période, la recrue la plus chère de l'histoire du club londonien Nicolas Pépé remplaçait Nelson et les Gunners reprenaient le contrôle de la rencontre dans le sillage d'un Dani Ceballos, lui aussi arrivé cet été, très remuant. Après une première banderille sortie par le portier adverse, Nick Pope, Aubameyang trouvait la faille sur une belle action solitaire conclue par une frappe au ras du poteau depuis l'entrée de la surface (64e).

Lacazette cédait alors sa place à Kolasinac (72e) et les Londoniens essayaient avant tout de contrôler le jeu pour conserver leur court mais précieux avantage. Une volonté de gérer malgré quelques chevauchées de Nicolas Pépé illustrée par le dernier changement opéré par Unai Emery, qui rappelait Ceballos pour le profil plus travailleur de Lucas Torreira (83e).

Un dernier contre mal négocié par Nicolas Pépé et Pierre-Emerick Aubameyang à l'entame du temps additionnel (90e+1) obligeait les Gunners à souffrir jusqu'au bout avec une succession de corners sans suite pour les hommes de Sean Dyche. La suite pour les Gunners ? Anfield pour défier Liverpool et Tottenham à domicile.