News Résultats en direct
Mercato

Pourquoi Liverpool est prêt à tout pour Naby Keita

09:30 UTC+2 25/07/2017
HD Naby Keita
Liverpool est prêt à faire de Naby Keita son plus gros transfert. Pourquoi un tel pari sur le milieu guinéen qui a encore tout à prouver ?

À défaut d'avoir marqué l'histoire de Liverpool sur le terrain, l'attaquant belge Christian Benteke l'a fait en coulisses. Aujourd'hui, et alors qu'il a quitté le club il y a plus d'un an, il demeure le transfuge le plus cher de l'histoire des Reds. Mais les 46,5M€ que constituent le montant de son acquisition ont de fortes chances d'être effacés cet été. Les Merseysiders envisagent de payer presque le double pour s'assurer la venue de Naby Keita, le milieu de terrain du Red Bull Leipzig. Aux dernières nouvelles, il faudrait monter à 83M€ pour convaincre les responsables allemands de céder leur protégé. Mais pourquoi un investissement aussi démesuré ?

La Premier League truste le top 10 des plus gros transferts de l'été 2017

Keita est un joueur talentueux et dont le potentiel est loué par tous ceux qui ont suivi la Bundesliga la saison dernière. Capable de jouer aussi bien comme récupérateur ou relayeur, il séduit par son volume de jeu et aussi par ses qualités techniques. Il a tout d'un milieu de terrain moderne et vu son âge (22 ans), sa marge de progression reste importante. Jürgen Klopp, qui n'a jusqu'ici enrôlé que deux joueurs à plus de 30M€ (Sadio Mané et Mohamed Salah) dans toute sa carrière, aura-t-il lui aussi son transfert "irréel" ?

La pièce manquante au puzzle séduisant des Reds ?

Ce qui interpelle dans le cas de Keita c'est qu'il n'a pas la moindre expérience des compétitions continentales de clubs ou encore celle des tournois majeurs internationaux (0 match disputé). De plus, il ne compte qu'une seule saison jouée dans un grand championnat européen. Aussi doué soit-il, il ne présente pas suffisamment de garanties pour un renfort aussi coûteux. Combien de joueurs ont crevé l'écran pendant une campagne avant de s'éteindre complètement par la suite ? 

Les 15 meilleures recrues de l'histoire de Liverpool

Un club comme Liverpool ne peut ignorer ces différentes considérations. L'explication la plus logique est que ses dirigeants ont sciemment choisi d'en faire abstraction, convaincus que l'investissement en valait la peine. Leur foi en ce joueur est même tellement importante qu'ils n'ont cessé de surenchérir alors qu'il n'y avait pas de véritable concurrence sur ce dossier et que le temps qui passait jouait incontestablement en leur faveur.

Keita n'est pas Paul Pogba, même s'il partage les mêmes origines guinéennes. Ce n'est pas un joueur dont le simple nom assure un retour sur investissement à travers un plan commercial. Son prix serait donc en grande partie proportionnel à ses qualités et à l'apport qu'il pourrait avoir sur le rectangle vert. Cela laisse supposer qu'aux yeux de Jurgen Klopp, il est l'élément qui est censé faire franchir un nouveau palier à son équipe. L'amener à un niveau qu'elle n'a pas encore pu atteindre, en disputant par exemple jusqu'au bout le titre de champion en Premier League.

Liverpool n'a plus peur de faire des paris

Dans l'équipe actuelle des Reds, le joueur dont le profil se rapproche le plus de celui de Keita est Georginio Wijnaldum. Un milieu de terrain box-to-box capable d'être aussi bon défensivement qu'offensivement. Le coach allemand pense-t-il à les associer ensemble dans l'entrejeu ? Ça serait une option, mais connaissant le schéma tactique privilégié de ce dernier (4-1-2-3), il est plus plausible de voir l'international néerlandais être sacrifié au profit d'un milieu de terrain à trois avec Emre Can ou Henderson dans le rôle de sentinelle, Keita dans celui de relayeur et Coutinho comme milieu offensif axial derrière le trio d'attaque. Une telle disposition donnerait un visage encore plus conquérant à l'équipe. Et c'est peut-être le but recherché. 

Klopp : "Coutinho ? il se sent très bien à Liverpool"

Il faudrait voir comment Keita va réussir à s'adapter à sa nouvelle équipe. Le prix de son transfert ne lui offre aucune garantie. Au contraire, il pourrait devenir rapidement un fardeau si ses performances ne sont pas à la hauteur des attentes. Néanmoins, et comme n'importe quelle recrue, il mériterait un minimum de patience. C'est à long terme qu'il conviendra de le juger.

Si Liverpool s'apprête à casser sa tirelire pour Keita c'est que le club est convaincu qu'il n'aura pas à le regretter. Ou alors, la démarche est dictée par la volonté du club de ne surtout pas laisser échapper un talent, comme ils ont pu le faire par le passé. Des Laudrup, Eriksen, Mkhitaryan et Alexis Sanchez auraient tous pu rallier Anfield avant d'opter pour une autre grande équipe européenne. C'est un pari, avec tout ce qu'il comporte comme risques d'échec ou de perte financière, mais qui ne tente rien n'a rien. Et les Reds ont compris que c'est en étant aussi audacieux sur le marché des transferts qu'ils parviendraient à réduire l'écart qui les sépare des meilleurs.