PORTRAIT - Bryan Mbeumo, un diamant à polir à Troyes

Commentaires()
Getty
L'attaquant Bryan Mbeumo (19 ans), qui avait brillé au Stade de France en mai dernier, est impliqué sur les 6 derniers buts de Troyes en championnat.

C'est l'un des joueurs en forme en Domino's Ligue 2. Impliqué sur les 6 derniers buts de Troyes (4 buts, 2 passes décisives), Bryan Mbeumo (19 ans) confirme match après match l'énorme potentiel qu'on lui prête depuis un certain temps. "C'est un très bon joueur, avec un gros potentiel. Il travaille dur, il est à l'écoute. Pour moi, il a une grosse carrière devant lui s'il continue à bien travailler", nous confiait son partenaire, Jimmy Giraudon, la semaine passée

Depuis cet entretien, Bryan Mbeumo a continué à gonfler ses statistiques en marquant encore, malgré la défaite contre Sochaux (1-2). Son quatrième but consécutif. Une réussite qui ne surprend pas Jean-Louis Garcia, l'entraîneur qui l'a lancé en Ligue 1 en février dernier, avant même qu'il signe son premier contrat professionnel : "C'était compliqué de se projeter pour faire monter des joueurs en Ligue 1, mais à la trêve du mois de mars, j'ai senti que c'était le bon moment. Dès son premier entraînement, j'ai beaucoup aimé ses qualités. Après la séance, j'avais même discuté avec le directeur sportif [Luis de Sousa, ndlr] pour lui dire qu'il fallait vite le signer pro."

"Quelqu'un de perfectionniste, qui veut tout réussir"

La saison dernière, le jeune espoir n'a pourtant joué que 64 minutes en Ligue 1. La faute à un exercice compliqué, conclu par une relégation. "J'ai quelques regrets, reconnaît Jean-Louis Garcia. Avec moi, il a fait des bouts de matchs et j'aurais peut-être pu lui donner plus." L'histoire s'est écrite ainsi, et elle lui réussit plutôt bien malgré tout. "Il est décisif, il marque des buts. Ce qui lui arrive n'est pas étonnant, confirme Carlos Lopez, son entraîneur en U19. Bryan a de grosses qualités de puissance et de vitesse. Il a aussi de belles qualités techniques, une bonne vision du jeu, un excellent pied gauche. Et même s'il est adroit devant le but, c'est quelqu'un d'altruiste." Le jeune gaucher, positionné sur l'aile droite, l'a d'ailleurs prouvé à Châteauroux (0-3), en signant deux passes décisives dans le même match au début du mois d'octobre. 

Bryan Mbeumo Troyes Ligue 2

L'article continue ci-dessous

Dans son entourage, on parle d'un joueur "exigeant, parfois impatient, qui met de la rigueur dans tout ce qu'il fait." Quant à Jimmy Giraudon, il décrit "quelqu'un de perfectionniste, qui boude un peu quand il rate quelque chose, parce qu'il veut tout réussir." Cette attitude, il ne l'a pas eue le 8 mai dernier au Stade de France. Jour de finale pour la Gambardella [victoire 2-1 contre Tours, ndlr]. Un match qu'il a éclaboussé de toute sa classe et qui lui a valu d'être comparé illico à Kylian Mbappé.

"Grandsir ? Autant voire plus de potentiel chez Mbeumo"

Carlos Lopez, son coach ce jour-là, explique pour Goal les raisons de cette comparaison : "Marquer en finale de Gambardella, ce n'est pas donné à tout le monde. Et là, il avait presque gagné le match à lui tout seul. Après la partie, c'est vrai que je l'ai comparé à Mbappé. Mais c'était surtout pour son profil et l'histoire. Avec son doublé, Bryan suivait la même voie." Une voie dorée, pleine de promesses, qui pourrait l'emmener plus haut dans les mois ou les années à venir.

"Bryan a tout pour jouer plus haut. Il ira loin s'il garde cette mentalité", assure Jean-Louis Garcia. Même discours pour Carlos Lopez, qui souligne toutefois qu'il "peut être meilleur d'un point de vue psychologique à l'approche des grands matchs" et corriger certaines choses "dans son positionnement défensif." Des axes d'amélioration qui lui permettront peut-être de suivre les pas d'un Samuel Grandsir, révélé à Troyes et maintenant à Monaco. "Je les ai entraînés tous les deux et je vois autant voire plus de potentiel chez Bryan Mbeumo", conclut Garcia. De quoi envisager de belles choses à l'avenir pour ce grand espoir en devenir, qui n'a sûrement pas fini de nous bluffer.

Fermer